AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 FAUNE&FLORE ► qu'il est meugn... *SCRUNCH*

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

L'Ancien
♆ never let me go.
avatar


♆ papiers d'identité.
♆ race : La tienne ?
♆ âge : Plus vieux que toi...
♆ métier : Te surveiller.
♆ célébrité : Red moon
♆ crédits : awake.
♆ messages : 147

♆ never let me go.


MessageSujet: FAUNE&FLORE ► qu'il est meugn... *SCRUNCH*   Dim 2 Sep - 9:32




Faune
一 des potits chats roses et cannibales. si si. 一

Asar


Asar: n.m; pluriel : Asares. Un asar est un reptile, plus précisément un serpent. Sa taille variant de 30 centimètres à environ un mètre pour les plus grands recensés, il a la particularité d'être extrêmement fin. Pour ainsi dire, il est plus fin que le doigt d'une Lady. Repérable par sa couleur rouge carmin, on dit que lorsque l'on passe un doigt le long de ses écailles, ces dernières prennent une teinte bien plus vive. Mais le reptile ne reste pas éternellement rouge, car en vieillissant, il passe du carmin au violet, puis au bleu, et finit par mourir quand il bascule dans le noir. L'asar, bien qu'étant de taille ridicule, n'en est pas moins redoutable. Même si ce n'est certainement pas avec ses petits crochets qu'il peut tuer un humain, il peut tuer quand même. Comment ? Ses victimes meurent en général d'une overdose. Overdose de quoi ? Disons que le venin de ce petit prédateur a de bien étranges propriétés. Une personne mordue risque de souffrir dans les cinq premières minutes suivant le contact avec l'animal. Puis la victime va littéralement se mettre à délirer, en éclatant de rire pour un rien, ayant un comportement étrange, hyper active... A vouloir danser, chanter, rigoler, faire la fête... Pire qu'une drogue à base de plantes. Certains de ces serpents vivent en captivité, élevés pour en récupérer le précieux venin. Il s'agit bien sûr là d'un commerce illégal, étant donné que le venin ne possède strictement aucune vertu pharmaceutique et autant dire que, l'espèce étant rare, les prix flambent...


Caduca


Caduca: n.m; pluriel : Caducas. Cheval vivant dans le feu. Ce sont des chevaux légers à la robe rouge, brune, orangée et dorée qui se confond à la perfection avec les flammes. Leur pelage est d'ailleurs ininflammable et les quelques centimètres de graisse sous leur peau les protège parfaitement de la morsure du feu. Il s'agit là d'une protection nécessaire puisque leur queue et leur crinière sont de flammes. Ces équidés vivent uniquement dans les flammes, puisqu'il s'agit là de leur nourriture principale. Ils dévorent aussi les braises laissées par les incendies. Sauvages, indomptables, les paysans n'aiment pas ces cheveux qu'ils associent aux incendies. Ce qui est la pure vérité, bien qu'ils n'en soient pas à l'origine. On ignore comme naissent ces chevaux qui apparaissent dès qu'un feu devient important. Tout ce qu'on sait, c'est qu'ils le propagent volontiers puisque lorsqu'ils galopent ils créent des flammes sur leur passage. Sociables, ils vivent en troupeaux plus ou moins nombreux en fonction de l'espace occupé par les flammes. Sauvages et complètement indomptables, le seul moyen de les faire partir est d'éteindre le feu dans lequel ils vivent... Ce qui n'est pas si aisé puisqu'ils le ravivent à la moindre occasion. Des équipes de recherches étudient des créatures insensibles au feu mais sont obligées de rester sur le terrain, car si on essaye de contrôler les caducas, ceux-ci s'éteignent avant même que le feu ne meure.


Craw-vie


Craw-vie: n.m; pluriel : Craw-vies. Un craw-vie est un amphibien généralement de la couleur des feuilles tendres affectionnant tout particulièrement les montagnes de Sanguinem Luna en dehors de l’hiver. Durant cette dernière saison, il hiberne dans des grottes ou au fond de quelques lacs. Il peut mesurer jusqu’à 30 centimètres de long et 50 d’envergure, bien qu’on ait déjà recensé des spécimens deux fois plus gros. Ces batraciens ont la particularité d’avoir une paire d’ailes située entre les omoplates des pattes avant. Cette paire d’aile membraneuse leur permet d’accélérer leur vitesse de nage dans les coins d’eau grâce à un mouvement particulier. De plus, elle leur permet dès à présent de voler, le tout afin de mieux attraper leurs proies. En effet, ces batraciens ont laissé tomber le régime insectivore pour devenir plus carnivore. Leur bouche est dotée de plusieurs paires de crocs capables de percer le tégument d’un grand nombre d’animaux afin d’atteindre les vaisseaux sanguins et d’y rependre un venin qui liquéfie sa proie de l’intérieur. En plus de ces particularités, les craw-vies ont développé une paire d’oreille très sensibles aux hautes sonorités. Ces oreilles très sensibles se referment lorsque l’animal entre dans l’eau, créant une poche d’air imperméable. Tout ceci lui a valu le surnom de crapaud-vampire. Leur venin n’est pas mortels mais provoque des dégâts importants, leur détention est donc interdite.


Crucia


Crucia: n.m; pluriel : Crucias. Gros oiseaux aux yeux dorés. Leur plumage est composé de quatre couleurs : brun-rouge sur le ventre et les ailes, doré sur la tête, le dos et une partie de la queue, noir sur la gorge, blanc pour les longues plumes de la queues. Celles-ci sont déployées à la saison des amours pour conquérir leur partenaire. Leurs plumes tombent très rapidement, au bout de deux semaines seulement, et repoussent en une journée. Oiseaux timides et se posant peu sur le sol, malgré leur poids relativement lourd, ils ne supportent que peu la vie en captivité et ont besoin de grands espaces pour voler en liberté. On a toutefois remarqué une propriété étonnante. En effet, les plumes dorées et blanches, une fois broyées, donnent un poison extrêmement puissant. La personne qui ingère ces plumes broyées souffre horriblement, bien que l'effet varie selon les personnes. En effet, l'impact est surtout mental et la victime ressent ce qu'elle considère être le pire comme torture. Pour certains ce sera la brûlure, d'autres des pics s'enfonçant dans la peau, d'autres l'impression de se faire écraser... De plus, cet impact sur le mental provoque des hallucinations chez la victime, lui donnant l'impression de revivre ses mauvais souvenirs. L'effet dure très longtemps. Heureusement, un antidote existe et annule très rapidement les effets cités. Pour cela il faut alors broyer les plumes brunes et noires du même oiseau et les faire ingérer à la victime.


Fidoléon


Fidoléon: n.m; pluriel : Fidoléons. Ces loups au pelage brun, à l'état sauvage, vivent en meutes familiales pouvant aller jusqu'à la trentaine d'individus mais se limitant généralement à quinze. Il ne s'en prennent jamais aux habitants mais n'hésitent pas à se servir dans leur bétail. Très attachés à leur meute, ils ne vivent guère longtemps lorsqu'ils en sont séparés. Très sauvages, méfiants au possible, peu combatifs mais très intelligents, ce sont des animaux très doués lorsqu'il s'agit de s'arranger pour trouver rapidement une solution à une situation problématique. En cas de danger, leur pelage change de couleur à la manière des caméléons afin de se fondre dans leur environnement. S'ils ont été au contact des habitants dans les heures qui ont suivi leur naissance, ces loups seront alors fidèles à celui qui les a touché, et ce jusqu'à leur mort. Leur profonde intelligence fait aussi d'eux des compagnons très appréciés mais difficiles à obtenir.


Frish


Frish: n.m; pluriel : Frishes. Ces vers carnivores à trois rangées de dents vivent dans les sols meubles et pas trop chauds, généralement à plus d'un mètre de profondeur. En terrain humide ils remontent volontiers à la surface. Ils possèdent un odorat très développé et sont très attirés par l'odeur du sang qu'ils sentent à cent mètres à la ronde. Dès qu'ils repèrent leur proie ils se déplacent sous terre jusqu'à être en dessous et l'attaquent, seuls ou en bancs. Sauf que la première morsure n'est pas pour manger mais pour pondre leurs oeufs dans le corps de l'animal. Si celui-ci échappe aux adultes, il abrite tout de même les oeufs puis les jeunes. Certaines espèces peuvent être tuées avant éclosion à l'aide de certains traitements, d'autres non. Les oeufs éclosent généralement une semaine après la ponte et les larves dévorent alors l'animal de l'intérieur.


Krrr


Krrr : n.m; pluriel : Krrrs. Requins d'eau douce à trois ailerons dorsaux. Généralement longs de 4m, il n'est pas rare de croiser des spécimens faisant le double. Leur peau varie entre le bleu et le vert, s'adaptant à la couleur de l'eau dans laquelle ils évoluent. Chassant en groupes d'une dizaine de spécimens, ils ne sont pas particulièrement agressifs du moment qu'il n'y a pas de couleurs vives près d'eux. En effet, leurs proies sont des poissons multicolores et on a répertorié de nombreux accidents souvent mortels... Les victimes portaient toutes quelque chose de couleur vive.


Mimate


Mimate : n.f; pluriel : Mimates. Poissons d'eau douce, proies privilégiées des krrrs. Ces petits poissons multicolores se retrouvent dans fleuves, rivières et lacs, du moment que l'eau n'est pas trop froide pour eux. Vivant en bancs d'une centaine d'individus, ils nagent d'une telle façon qu'on a l'impression qu'ils dansent constamment. Leur nom vient de cette curieuse manière qu'ils ont de se rassembler à l'approche d'un prédateur pour prendre le même forme que celui-ci et lui donner l'impression qu'il est en présence d'un de ses semblables.


Prodo


Prodo: n.m; pluriel : Prodos. Serpent de 1m66 en moyenne, atteignant parfois les 2m aux yeux ambrés très sombres. De cinq centimètres de diamètre, ce reptile est de taille plutôt moyenne. Ce qui fait la spécificité de ce serpent ? Tout d'abord, le fait qu'il possède deux têtes complètement indépendantes. Il n'est pas rare de voir les deux se disputer un bout de nourriture. Les "cous" des deux têtes peuvent être plus ou moins longs, bien que généralement ils mesurent une bonne trentaine de centimètres. Seule la tête de gauche est venimeuse et si son venin n'est pas mortel il se propage tout de même très vite dans tout le corps via le sang, donnant une affreuse sensation de brûlure. La tête de droite est celle qui met les stratégies d'attaque au point. Mais le prodo est aussi connu sous le terme de "serpent des chasseurs" pour une toute autre particularité. En effet, si ces serpents ont des écailles normalement d'un noir profond et uni, des motifs orangés apparaissent lorsqu'ils se trouvent à proximité d'un lycan ou d'un vampire. Ces motifs virent au rouge lorsqu'il s'approche d'un vampire alors qu'ils deviennent jaunes avec les lycans. De plus, bien avant que les couleurs ne viennent faire leur apparition, les têtes repèrent ceux-ci à une centaine de mètres à la ronde, se mettant alors à siffler d'une manière stridente. La tête de gauche repère les lycans, celle de droite les vampires. Les rares fois où ces reptiles se retrouvent en présence d'ardeals, les deux têtes sont troublées et si les fameux motifs oranges sont leur apparitions, eux-ci restent très sombres, correspondant à l'indécision de l'animal. Les Chasseurs utilisent volontiers ces serpents pour repérer leurs proies, mais en possède un quiconque sait s'en occuper et faire un minimum attention. Il est possible de les dresser, bien qu'il faille beaucoup de patience, de la technique et un sérieux sang-froid étant donné leur caractère indépendant et volontiers agressif envers quiconque tente de les forcer à faire quelque chose.


Sequor


Sequor: n.m; pluriel : Sequors. Oiseaux au plumage bleu saphir appréciait tout particulièrement les espaces en haute altitude. Les mâles abordent en plus un ventre rouge vif, ont une crête et de très longues plumes caudales. Ces magnifiques oiseaux ont été sujets à de nombreuses études à cause de leur capacité à reproduire à la perfection les voix humaines. Il est impossible de différencier la voix d'un humain de celle qu'imite l'oiseau. De plus, on a constaté qu'ils comprenaient ce qu'ils disaient, ce qui peut créer quelques quiproquos ou autres situation incongrues selon le caractère de l'animal. Apprivoisés, ce sont des compagnons bavards mais possédant tout de même un sacré caractère.


Shups


Shups: n.m; pluriel : Shups. Le shups est un monstre horrible possédant une tête à deux yeux globuleux et quatre paires de tentacules entourant une bouche parsemée de dents déchiquetant ses proies... Mesurant tout au plus une trentaine de centimètres de long sans la queue. Cette petite chose apprécie les espaces humides et quand il doit avancer sur la terre ferme, sa peau sécrète un mucus qui le protège du dessèchement. Car cet animal se déplace à la manière des lézards sur ses quatre pattes, agitant sa longue queue se terminant en pique derrière lui, allant de mare en rivière en marécage. Relativement peureux, ils préfèrent la fuite à l’attaque en cas de danger. Mais il ne faut pas croire qu’ils sont sans défense. Au contraire, leurs tentacules principaux sécrètent une puissante neurotoxine qui paralyse son agresseur. À forte dose, elle peut provoquer la mort.


Slurp


Slurp: n.m; pluriel : Slurps. Félins au pelage rose tendre lorsqu'ils sont petits, acceptant tous les dérivés du rouge à l'âge adulte. Jeunes ils ressemblent à des petits chatons inoffensifs et gardent cette apparence jusqu'à l'âge adultes, âge où ils grandissent à toute vitesse pour ressembler à des panthères de la taille d'un tigre. Ces félins ont la particularité de pouvoir ouvrir leur gueule pour avaler des animaux jusqu'à trente fois leur taille. Jeunes, ils ont un gros appétit et avalent tout ce qui passe à leur portée, excepté leurs semblables, lorsqu'ils ont faim ou qu'ils ont peur. Nombreuses sont les personnes qui ont fini leur phrase sur : "Oh qu'il es mi...". Les adultes ont un appétit bien plus limité mais n'en restent pas moins très dangereux. Quelques fous ont réussi à les dresser pour en faire des gardiens mais il n'est pas rare qu'un propriétaire se fasse avaler par sa propre créature s'il a le malheur d'être en retard dans le service d'un repas.





Dernière édition par L'Ancien le Mar 5 Mar - 22:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anarkia.lebonforum.com

L'Ancien
♆ never let me go.
avatar


♆ papiers d'identité.
♆ race : La tienne ?
♆ âge : Plus vieux que toi...
♆ métier : Te surveiller.
♆ célébrité : Red moon
♆ crédits : awake.
♆ messages : 147

♆ never let me go.


MessageSujet: Re: FAUNE&FLORE ► qu'il est meugn... *SCRUNCH*   Dim 2 Sep - 9:33




Flore
一 Des concombres à en devenir sourd. 一

Cricombre


Cricombre: n.m; pluriel : Cricombres. Cette curieuse plante ressemble... À un concombre bleu à pois jaunes. Cette plante n'est pas comestible contrairement à son cousin vert, étant bien trop acide. Et pourtant, quelques personnes les cultivent pour leur curieux système de défense initialement contre les animaux capables de les écraser. En effet, lorsque quelque chose contenant du sang, autrement dit tout animal, s'approche d'une plante à trois mètres et moins, les feuilles de la plante se mettent à vibrer, créant des ultrasons extrêmement puissants capables de détruire l'oreille interne de n'importe quelle créature en dix secondes top chrono. Le bruit, selon les quelques personnes qui en ont témoigné, rappelle le hurlement d'une femme, les aigus poussés à l'extrême. Certaines personnes, par manque d'argent pour installer des systèmes d'alarme ou par envie de laisser la technologie de côté, ont investi dans ces plantes comme système d'alarme. Des casques anti-bruits spécialisés sont alors de mise, évidemment.


Karapic


Karapic: n.m; pluriel : Karapics. Plantes grimpantes qui ne poussent qu'en espace humide et ombragé. Leur tige est d'un magnifique vert tendre et leurs larges feuilles en forme de pique de près de 50cm de long protègent leurs lourds fruits. Ceux-ci possèdent une magnifique couleur rouge très voyante, rappelant la couleur des rubis polis. Ces fruits possèdent un goût à la fois sucré et légèrement acide, parfaitement bien dosé. Il est très apprécié pour les desserts. Par contre, sa cueillette n'est pas sans risque car la plante se protège d'elle-même. Au moindre contact avec autre chose qu'une plante, elle produit instantanément de grosses épines acérées, que ce soit sur sa tige, ses feuilles ou ses fruits eux-mêmes, même arrachés à la plante. Les cueilleurs ont besoin de gants spécifiques et doivent retirer les épines avant de pouvoir consommer les fruits. Seules les fleurs, au pétales aussi rouges que les fruits, sont inoffensives.


Tubercivore


Tubercivore: n.m; pluriel : Tubercivores. Plante herbacée donnant de magnifiques fleurs aux pétales dorés et au parfum d'une délicatesse extrême, très prisé. Les tiges s'enroulent autour d'un axe fixe et se développent non pas en parasite mais en simple colocataire, se nourrissant elle-même. Mais outre ses magnifiques fleurs présentes en toute saison, ce sont ses tubercules qui font l'objet de beaucoup d'attentions. En effet, cette plante a développé un système d'auto-défense et de dissémination de l'espèce particulièrement efficace. Ses tubercules ressemblent à des pommes de terre un peu plus grosses que la normale tout aussi doré que les pétales des fleurs. Sensibles aux vibrassions dans le sol, les tubercules remontent très rapidement à la surface. Et si la source de ces vibrassions passe à un mètre, alors lesdits tubercules sont inévitablement attirés jusqu'à s'y accrocher, donnant l'impression de sentir des milliers de minuscules crocs s'enfoncer dans la chaire de l'animal. Ce ne sont pas des crocs à proprement parler mais cela s'y apparente puisque, de cette manière, les tubercules pompent les nutriments dont ils ont besoin dans la chaire et le sang de l'animal auquel ils se sont accrochés. Le moyen de s'en débarrasser avant d'être complètement vampirisé ? Faire un trou dans le tubercule à l'aide d'une aiguille de plomb. C'est là le travail des chasseurs de tubercivores, travail absolument déconseillé aux novices. Les tubercules se revendent chers car, très riches en nutriments, ils sont un plat de choix très nourrissant et d'un goût aussi excellent que leurs fleurs sont belles. On retrouve des tubercivores au menu de tous les restaurants renommés.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anarkia.lebonforum.com
 

FAUNE&FLORE ► qu'il est meugn... *SCRUNCH*

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (Gem&Joa) ⊡ Faune VS Flore ⊡
» Géographie (cartes, climat, faune et flore...) originelle (avant Vraorg)
» Norfolk, sa faune, sa flore, ses vampires
» Fleur Grise ~ Entre faune et flore
» La faune haïtienne compte-t-elle des singes? You bet...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A N A R K I A :: Le commencement :: Les Tables de Lois :: Vers la Découverte-