AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 may the Force be with us {Lyokhael / Star Wars}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Sa-Par
♆ Je m’enivre de ce poison, à en perdre la raison...
avatar


♆ papiers d'identité.
♆ race : Humain (de Lyokha)
♆ âge : 23 ans (et fou amoureux de Lyokha)
♆ métier : Intendant impérial en formation (et amoureux de Lyokha)
♆ célébrité : Ben Barnes
♆ crédits : Tatsuki
♆ messages : 970

♆ Je m’enivre de ce poison, à en perdre la raison...


MessageSujet: may the Force be with us {Lyokhael / Star Wars}   Mar 3 Mar - 22:38

may the Force be with us

Les yeux baissés, le visage masqué par la capuche rabattue dessus, tu traverses le marché de la cité. Si le soleil tape dur, ce n'est pas pour cette raison que u portes une capuche maintenant ton visage à l'ombre. Non, en ces temps difficiles, être un jedi est un crime passible de mort. Ors tu en es un. Pau de personnes en dehors des initiés connaissent ton nom et ton visage, certes, mais tu préfères jouer la carte de la prudence et te faire oublier autant que possible. Ce n'est pas chose facile sur cette planète essentiellement peuplée de Sorcières de Dathomir, ton peuple d'origine. Les femmes sont sensibles à la force et Allya, ta sœur, t'a expliqué et tes compagnons et toi-même étiez plus que repérables si vous ne vous fondiez pas dans la masse. Alors c'est d'un commun accord que ton ancien mentor et sa nouvelle élève ont pris un chemin très différent du tien pour rejoindre un vieux temple à l'écart de la ville. Tu n'es pas pressé d'arriver à vrai dire, malgré le délicatesse de ta position. Tu découvres petit à petit cette planète qui aurait été tienne si on ne t'y avait pas arraché lors de ta première année de vie, cette planète qui t'accompagne partout où tu vas grâce à la cicatrice qui traverse ton dos. Après plus de vingt années d'absence, tu découvres ce monde qui semblait destiné à être le tien et le triste futur que tu aurais eu en tant qu'homme.

Le marché est animé aujourd'hui. Ton regard s'attarde régulièrement sur un étalage. Quelques fruits attirent ton regard, mais bien moins que les regards affamés que d'autres y jettent. Tu n'es pas insensible à ce qui se passe dans la galaxie depuis la chute de la République. Tu aides les rebelles, à ta manière. Les missions s'enchaînent depuis que tu es revenu dans la Lumière et tu agis avec bien plus de volonté qu'autrefois. L'univers est en train de sombrer et si un seul homme ne peut tout changer, tu sais que des centaines de ces hommes agissant dans le même but peuvent obtenir un effet positif. Tu n'est qu'un rouage dans un engrenage complexe, mais tu es fier d'en faire parti et tu mèneras ta mission à bien, quoi qu'il puisse t'en coûter. C'est là le vrai devoir d'un jedi. Mais tu te dois aussi de surveiller les autres. Et quelque chose attire ton regard. Quelqu'un utilise la Force pour gagner un jeu de hasard. Si tu as déjà eu recours à ce genre de pratique, tu ne l'approuves pas. Tu ne devrais pas t'en mêler. Et pourtant... Pourtant tu rejoins le tricheur et, sans préavis, pose une main sur ton épaule tandis que ta maîtrise de le force vient interférer avec la sienne.

-Je doute que tout le monde accepte la triche, ici... souffles-tu à son oreille, suffisamment bas pour que lui seul puisse entendre tes propos.

Tu le laisses se retourner vers toi, observant cet homme qui utilisait la Force de manière peu glorieuse. Et plus tu le regardes, plus ton esprit se trouble. Tu connais ce jeune homme. Tu connais cet homme aux cheveux blonds et aux yeux d'azur qui te fait face. Oui, tu le connais. Ou plutôt, tu le connaissais, voilà déjà vingt ans que tu ne l'as pas vu mais tu n'as aucun doute : il ne peut s'agir que de Lyokha Volkov, ex-padawan d'Altrian Que-Tsiri et ancien ami. Tu te figes une seconde, déconcerté. Il a disparu six longues années, n'a jamais donné la moindre nouvelle, n'a pas terminé sa formation et le voilà qui fait son grand retour dans ton existence. Tu es partagé, ton regard sombre se perdant dans le sien. Tu as envie de le serrer das tes bras, de le gifler, de l'embrasser, de l'envoyer valser dans un étalage de cactus. Le tourbillon de sentiments qui s'empare de toi est bien vite calmé, par habitude. Un seul mot s'échappe donc de tes lèvres.

-Lyokha ?

Est-ce bien toi ? Que fais-tu ici ? Pourquoi maintenant ? Que t'est-il arrivé ? Rien ne franchit tes lèvres, tu te contentes de le regarder, toute méfiance envolée à la seconde. Mais qu'on ne se fie pas à l'eau qui dort, tes sabres-laser sont bien cachés sous ton long manteau et prêts à l'emploi dans la seconde... Même si pour le moment une seule question demeure : est-ce bien le jeune homme que tu as connu ?

_________________


I'm addicted to you, hooked on your love, like a powerful drug I can't get enough of. Lost in your eyes, drowning in blue, out of control, what can I do ? I'm addicted to you !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Menes
♆ tell me, would you kill...
avatar


♆ papiers d'identité.
♆ race : Vampire (de Samael).
♆ âge : 1143 ans (et fou amoureux de Samael).
♆ métier : Fouteur de m**** (et amant de Samael à plein temps).
♆ célébrité : H. Christensen
♆ crédits : awake.
♆ messages : 514

♆ tell me, would you kill...


MessageSujet: Re: may the Force be with us {Lyokhael / Star Wars}   Mer 4 Mar - 11:25



 
may the force be with us

Fill me with rage, And bleed me dry, And feed me your hate, but don't cry  mercy, there's too much pain to come.


Une traque aux Jedis. Une partie de plaisir pour toi, du moins, c'est ce que celui que tu es devenu pense. Autrefois, tu aurais donné jusqu'à ta propre vie pour défendre ces frères de cœur. Désormais, ils ne sont plus rien qu'un lointain souvenir. Cet Ordre t'inspire la haine, la colère et tout un tas de sentiments négatifs parmi lesquels tu puises ta force à ce jour. Tu parcours donc tranquillement les étalages du marché, jetant un coup d'oeil distrait à droite et à gauche, par moments. Rien de particulier pour attirer ton attention, si ce n'est cette planète entière sur laquelle tu n'avais jamais posé pied avant. Dathomir. Une planète hostile où les hommes ne sont pas vraiment bien considérés, mais qu'importe, tu n'es que de passage en ces contrées que tu connais à peine. Pourquoi être passé par ici ? Car c'est ici que tes supérieurs t'ont envoyé, que ton maître t'a envoyé. Suite à une séance plutôt pénible de torture pour un de tes anciens collègue, il a fini par cracher le morceau pour avouer que plusieurs Jedis se cachaient ici même, quelque part sur cette planète. C'est avec l'aval des seigneurs que tu es donc parti pour les traquer, et possiblement les tuer, si tu les trouves. Ce que tu comptes bien faire, loin de toi l'envie de décevoir les tiens, surtout que la fin de cette traque pourrait marquer la fin de ton apprentissage, et ton évolution parmi les Siths. Ce qui rendrait fier ton père, mais ce qui te rendrait fier toi aussi. D'en être arrivé là. D'avoir réussi.

Et quoi de mieux pour attirer ces gentils petits Jedis, que de jouer les méchants sous leurs yeux ? Tu sais qu'ils se cachent. Peut-être parmi la foule, c'est ce que toi, tu aurais fait en tout cas. Et si tu n'as aucune certitude que l'un d'entre eux se trouve sur ce marché, rien ne t'empêche d'essayer. Non, tu ne comptes pas tuer quelqu'un sans raison, ce serait griller ta couverture. Non, tout ce que tu comptes faire, c'est gagner à un de ces jeux, mais pas par la chance non, bien par la triche. Un jeu de hasard est l'idéal pour cela, sachant qu'il est pratique impossible de gagner plusieurs fois d'affilé, et que ces jeux sont en général des attrapes idiots pour se faire de l'argent. Tu t'approches donc de l'un d'entre eux, et alors que le jeu se déroule, tu commences peu à peu à gagner. Un coup, puis deux. Puis trois. L'enchaînement parfait, ce qui déconcerte le type qui gère ce jeu, puisqu'il perd plus que ce que tu n'as misé. Tant mieux, tout se passe pour le mieux. Tu n'as plus qu'à espérer qu'un de ces idiots de Jedi n'intervienne. Et à sentir une main sur ton épaule, un petit sourire victorieux étire tes lèvres. Tu ne bouges pas tout de suite, puisque c'est l'autre qui le fait en venant souffler quelques mots à ton oreille. Qui est-ce qui apprécierait la triche, franchement ?

Tu te tournes vers lui. Il a la Force en lui, tu l'as senti. Et lorsque tu as le loisir d'apercevoir ton visage, tu peines à contenir ta surprise, mais tu le fais. Ses traits te rappellent curieusement quelqu'un. Tu savais que ça allait finir par arriver. Que tu allais finir par tomber sur lui, à force de les traquer. Tudor. Samael Tudor. Ce garçon avec lequel tu as vécu depuis tes trois petites années. Celui avec lequel tu as grandi. Fait des erreurs. Disputé, défié, apprécié. Un très bon ami avec qui les choses ont dérapé au cours d'une mission... Un ami que tu as oublié, comme tous les autres, en passant du côté Obscur. Pourtant, tu lui offres un sourire, alors que ton prénom franchit ses lèvres. « Samael. » Fais-tu en retour, ne perdant pas de ton sourire. Il a changé. Il a grandi en tout cas. Ça lui fait quoi, vingt-quatre ans à ce jour ? Il est changé, physiquement. Plus tout à fait le même que dans tes souvenirs. « C'est... Une sacrée surprise. » Tu ne te départis pas de ton sourire une fois de plus, en apparence franchement heureux de le retrouver en ces temps sombres.

Tu le détailles une fois de plus, laissant la surprise prendre le dessus cette fois. Il a changé, oui... Il semble loin le garçon de dix-huit ans, et plus encore celui de dix-sept avec lequel tu as fait bien des erreurs. « Non mais regarde-toi, tu as tellement changé ! » Tu sembles réellement joyeux, et si ce n'est qu'une façade, tu ne ressembles pas moins à celui qui est parti il y a six ans de cela de Coruscant pour suivre son père. « Alors ça y est, je suppose que tu as achevé ta formation et que tu es... Celui que tu étais destiné à devenir ? » Ton sourire se fait plus doux. Tu n'as pas évoqué le mot de Jedi, pour sa 'sécurité'. Car tu ne veux pas trahir sa couverture au milieu de ce marché. « J'ai l'impression que ça fait une éternité... Comment vas-tu, depuis tout ce temps ? » Tu as l'air réellement intéressé. Réellement le toi que tu étais il y a de cela six ans. Et tu ne comptes pas trahir cette image que tu donnes de toi, non. Peut-être que si, à ce jour, tu étais devenu un Jedi, c'est ainsi que tu aurais agi avec lui. Mais il n'en est rien. Tu es un Sith maintenant, même s'il est encore loin de s'en rendre compte. Un Sith qui va finir par le détruire.

_________________

- I LOVED YOU SO MUCH, AND NOW IT HURTS SO BAD -
falling out of love is hard, falling for betrayal is worse, broken trust and broken hearts, i know. and now when all is done there is nothing to say, all we had is gone. tell them I was happy, and my heart is broken, all my scars are open, tell them what i hoped would be impossible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sa-Par
♆ Je m’enivre de ce poison, à en perdre la raison...
avatar


♆ papiers d'identité.
♆ race : Humain (de Lyokha)
♆ âge : 23 ans (et fou amoureux de Lyokha)
♆ métier : Intendant impérial en formation (et amoureux de Lyokha)
♆ célébrité : Ben Barnes
♆ crédits : Tatsuki
♆ messages : 970

♆ Je m’enivre de ce poison, à en perdre la raison...


MessageSujet: Re: may the Force be with us {Lyokhael / Star Wars}   Mer 4 Mar - 20:15

C'est étrange. Que vient-il faire ici ? Pourquoi maintenant que tu y es ? L'univers est petit, certes, mais une telle rencontre ne peut être due au hasard et tu en as plus que conscience. Alors si tu es partagé quant au fait qu'un ancien ami se trouve aujourd'hui devant toi, c'est à cause de ce fait. Il était prévu que vous vous y rencontriez, mais est-ce dû à la Force ou y a-t-il autre chose qui entre en jeu et qui l'ait poussé à venir sur ta planète natale ? Tu l'ignores encore pour le moment, mais tu risques de bientôt le savoir. En attendant, tu observes le jeune homme qui te sourit. Ton prénom franchit ses lèvres après que tu ais fait de même avec le sien. Et tu hoches la tête peu après. En effet, c'est une sacrée surprise que de le trouver ici, en ces lieux, sur cette planète où tu ne l'imaginais pas aller. Quoique, une planète dominée par les femmes... Non. Tu devrais plus te méfier que cela, mais son sourire te fait fondre. Tu as du mal à te montrer distant avec cet homme auprès duquel tu as passé toute ton enfance. Tu as du ma, parce qu'il t'a affreusement manqué, même si tu n'es pas du genre à le dire. Les jedis ne doivent pas s'attacher aux autres, c'est une règle très importante. Et pourtant tu ne peux t'en empêcher. Cela s'est retourné contre toi il y a quelques années, mais tu espères avoir appris la leçon et ne plus jamais replonger... Mais heureusement, tu n'en es pas encore là. Tu le laisses plutôt te détailler, faisant de même avec lui. Par le caleçon de Yoda, qu'est-ce qu'il a changé depuis la dernière fois... Et toi aussi, apparemment.

-Permets-moi de te retourner la remarque, j'ai un peu de mal à reconnaître le jeune homme de vingt ans que j'ai vu partir !

Oui, tu as du mal à le reconnaître, même s'il était évident que ce jeune homme n'était autre que Lyokha Volkov. Ne serais-ce qu'à cause de ce pincement que tu as au cœur et qui ne t'a pas quitté depuis votre mission ratée. Tu n'as jamais oublié cette nuit et le trouble qui s'en est suivi, la distance qu'il a imposée entre vous... Mais il t'arrache à tes pensées en abordant un sujet bien particulier : ta formation de Jedi. Certes, il n'en parle qu'à demi-mots mais cela vaut mieux en ces lieux et en ces temps troublés. Oui, tu as terminé ta formation. Tu n'es plus un Padawan et ce depuis quelques mois, mais la situation est quelque peu compliquée dans ton cas.

-On peut dire ça oui, même si la situation est plus compliquée et... Ce n'est pas le bon endroit pour en discuter, je crois que tu le comprends.

Tu ne peux t'empêcher de jeter un regard aux alentours, veillant à ce que personne ne vous espionne. Tu as fait bien des missions de filature, ce n'est pas pour inverser les rôles aujourd'hui. Pourquoi dis-tu que c'est compliqué ? Parce que tu ne te considères pas encore comme un Jedi à part entière Un Jedi appartient à une communauté, à un Ordre, et celui-ci a éclaté il y a quelques années. Et aussi longtemps que l'Ordre ne sera pas reformé, tu ne te considéreras pas comme un vrai Chevalier de la Force. Il y a aussi une grande part dans ton expérience du côté Obscur qui continue à te pousser à te montrer prudent dans tes actions, à ne pas tout considérer comme acquis même si celui qui fut ton maître te fait à nouveau confiance. Et comment vas-tu donc ? Tu le regardes, plongeant à nouveau ton regard dans le sien, dans ses magnifiques yeux d'azur... Comment vas-tu...

-Je vais mieux que grand nombre de nos anciens collègues, c'est tout ce que je peux te répondre... Le temps sont durs pour tout le monde... Mais et toi, comment vas-tu ? Raconte-moi où tu étais passé ! Qu'es-tu devenu durant ces six dernières années ?

Tu t'arrêtes. Ton regard inquiet fait une nouvelle fois le tour de la rue. Il y a trop de monde, trop d'oreilles indiscrètes et surtout trop de risques qu'une ou plusieurs Soeurs de la Nuit viennent dans les parages et vous repèrent. Cette planète a beau être celle où tu es né, tu ne te sens pas chez toi ici. Il te manque un endroit sécurisé. Il te manque un lieu où tu pourrais méditer en toute quiétude... Il ne faut pas que vous restiez là. Et tu ne peux pas non plus trop traîner, ton instinct te dit que les deux autres ne sont plus loin du point de rendez-vous et que tu devrais te dépêcher de mettre fin à cet entretient pour les rejoindre. Ils sont ta priorité après tout. Mais...

-Que dirais-tu de discuter de tout cela dans un espace un peu plus à l'écart ? Dans un bar par exemple ? Je peux bien te payer un verre. Qu'en dis-tu ?

N'importe quoi. Tu sais que tu devrais partir. Mais c'est, à tes yeux, peut-être la dernière fois que tu le vois et tu veux t'accorder quelques minutes, vous accorder quelques minutes à passer en tête à tête. Pour t'assurer qu'il va bien, essayer de comprendre ce qui lui est arrivé... Et peut-être remettre les pendules à l'heure...

_________________


I'm addicted to you, hooked on your love, like a powerful drug I can't get enough of. Lost in your eyes, drowning in blue, out of control, what can I do ? I'm addicted to you !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


♆ papiers d'identité.



MessageSujet: Re: may the Force be with us {Lyokhael / Star Wars}   

Revenir en haut Aller en bas
 

may the Force be with us {Lyokhael / Star Wars}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Roman] Star Wars: Aftermath - Journey to: the Force Awakens par Chuck Wendig
» Star Wars - Rise of the Force
» Star Wars Pocket Models TGC
» [Partenariat] Star Wars: Clone Wars Rpg
» Les livres Star Wars

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A N A R K I A :: Un autre regard :: Regard vers le passé :: Dans une autre vie-