AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand le pouvoir vous prend...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Baptiste L. Hodgkin
♆ never let me go.
avatar


♆ papiers d'identité.
♆ race : Sorcier
♆ âge : 20
♆ métier : Chevalier et Mage au Conseil
♆ célébrité : Alex Pettyfer
♆ messages : 27

♆ never let me go.


MessageSujet: Quand le pouvoir vous prend...   Sam 17 Nov - 22:01




Quand la pouvoir vous prend...


Baptiste & Tabatha
DATE ► ici.
HEURE ► matin
MÉTÉO ► il pleut un peu
LIEU ► Le palais Royal
STATUT ► moyennement libre
RÉSUMÉ ► il s'agit de la passation de pouvoir entre le roi et Tab'
VOX POPULI ► souhaitez-vous une intervention de la Vox pour mouvementer votre rp ?

crédit icônes © nancy babich & dolphingay





Une journée spéciale commença dès lors que Baptiste Liam Hodgkin ouvrit les yeux. En effet, la veille, le roi Henry Wilson avait annoncé qu'une réunion exceptionnelle aurait lieu le lendemain, c'est-à-dire aujourd'hui même. Le ton jovial de l'Empereur avait rendu l'assemblée toute entière curieuse. Mais qu'avait-il donc de si important à annoncer à ses plus proches sujets ? Naturellement, en tant que Mage au Conseil, le jeune chevalier avait été convié à cette réunion exceptionnelle. S'en suivit bons nombres de rumeurs, toutes aussi farfelues les unes que les autres ! Des dames étaient même allées jusqu'à dire que sa majesté avait retrouvé foi en l'amour. Que né-ni ! Le jeune homme était prêt à le parier qu'il ne sagissait nullement d'un mariage. Sinon, pourquoi auraient-ils convié une assemble spéciale ? Il aurait très bien pu le faire sans demander l'avis de ses conseillers ! Quoi qu'il aurait dû avoir l'assentiment de sa fille... En fait, le jeune chevalier avait un pressentiment, presque indescriptible. Il ne fut pas capable de dire s'il était négatif ou positif, voir neutre. D'où la forte curiosité qui le prenait de si bon matin.

La dite réunion devait avoir lieu au cours de la matinée. Baptiste avait donc un peu de temps devant lui avant de se rendre au palais. De plus, il y verrait sa tendre et douce Tabatha, princesse et fille du roi. Et, bien qu'il ne pourra probablement pas l'aborder directement lors de cette assemblée, il pourra surrement la voir après, en tête à tête. Rien que cette idée embellissa son réveil ! D'ailleurs, en parlant de réveil, le bon garçon de vingt ans entreprit d'étirer chacun de ses membres un part un après avoir ouvert les yeux. Ensuite seulement, il eut le courage de sortir de son lit bien douillet afin d'aller se vêtir, après bien sûr un léger brin de toilette. Tout le monde se doit de sentir le propre ! Il alla donc se passer un peu d'eau sur le visage, et quelques autres parties du corps, pour paraître frais et complètement réveillé, ce qui n'est pas vraiment le cas pour l'instant. Une fois fait, il alla se vêtir de son habit traditionnel, afin d'être présentable à la cour. Du moins, aux seuls membres qu'il y croiserait. Enfin, il put descendre rejoindre ses chers parents pour un bref petit-déjeuner.

Le duc et la duchesse Hodgkin étaient en effet déjà attablés dans la grande salle à manger. Bien sur, ils étaient déjà vêtus mais ils n'assisteraient pas à la réunion de sa majesté. Le duc s'était retiré de son poste hat placé afin de laisser place à son fils unique. Tandis que sa tendre épouse, elle, n'avait tout simplement pas sa place auprès de tous ces hommes. Quoi que, de temps en temps, des conseils féminins seraient le bienvenue... Baptiste les embrassa vivement avant de s'assoir au côté de sa chère mère. Son père lui faisait face, comme à l'accoutumé. On vint apporter au garçon une tasse fumante, ainsi que du pain. De la confiture avait déjà été mise sur la table. Ayant déjà un peu faim, le fils commença à tartiner sa tranche de pain. Sa mère parlait des ragots qu'elle avait pu entendre dans les ruelles du royaume. Elle en avait entendu des très bizarres, elle aussi ! Heureusement, ni elle ni son époux ne croyaient pas en de tels balivernes. Madame demanda d'ailleurs à son fils ce qu'il en pensait de tout cela. Il lui répondit qu'il était tout à fait d'accord avec elle, bien évidemment. Il enchaîna sur le fait qu'il pensait plutôt qu'il s'agissait des vampires, leurs chers voisins légèrement timbrés. Mais il espérait qu'une guerre n'allait pas se pointer. Il ne manquerait plus que ça...

Terminant leur petit-déjeuner, ils conclurent ainsi leur discussion. De toute façon, ils auraient la réponse d'ici peu de temps, bien que cela soit leur fils qui leur annoncera surement la nouvelle. Ils laissèrent les domestiques débarasser, puis allèrent se vêtir pour sortir. Dehors, il pleuvait. Cela n'empêcha pas Baptiste de décider de se rendre au Palais sur son fidèle destrier. Ses chers parents le regardèrent partir en silence. Un lueur inquiétante brilla dans la prunelle de ses parents. Craignaient-ils pour le royaume ? Sans plus attendre, il fit partir sa monture au galot. Il ne fallait pas qu'il finisse trop tremper tout de même ! Heureusement, la pluie était fine et peu forte. Le fils du duc ne fut pas si tremper que cela lorsqu'il arriva à destination, mais ses cheveux dégoulinaient tout de même. Durant le trajet, il avait pu faire le vide dans son esprit. Pas de faux pas ! L'exitation qu'il rencontrait lorsqu'il venait ici afin de voir sa princesse lui jouait quelques fois des tours. Il afficha une mine sérieuse, un peu froide.

Son cheval fut conduit dans les écuries impériaux, avec les autres. Les écuyers le connaissaient bien, ils avaient l'habitude de le voir. Baptiste les salua chaleureusement, tout en gardant l'attitude du Mage qu'il était. Aujourd'hui, il n'était pas Chevalier et donc resta plus distant qu'à l'accoutumé avec ces hommes qu'il cotoie souvent et apprécie. Bien sur, il ne s'agissait nullement d'une prétention quelconque de sa part ! Bref. Il se dirigea ensuite vers la salle du conseil. Le majestueux couloir était parsemé de tableaux royaux, desquls le jeune homme avait toujours du mal à s'habituer. Ils sont tellement immenses ! Des gardes étaient également postés devant diverses portes. Mieux vaut ne pas savoir où mènent certaines de ces portes... La protection aurait-elle été renforcée ? Ce fut l'impression qu'eut le jeune homme lorsqu'il passa devant tous ces hommes armés. L'oeil méfiant et curieux, Baptiste continua s'avancer.

La salle était presque remplie. La plupart des conseillers, chevaliers et principales personnalités du royaume étaient arrivés en avance. D'un signe distingué de la tête, le jeune Mage salua ses compaires. Il aperçut également son plus proche ami, Edwood. A cause de son statu, ils ne pouvaient s'assoir à côté, bien qu'ils se se trouvent guère loin l'un de l'autre. Ce n'était pourtant pas l'envie qui l'en manquait ! Enfin, il s'assit à sa place, non loin de celle du roi. Ce dernier se pointa au moment même où les fesses du chevalier posèrent sa chaise. La réunion allait enfin pouvoir commencer. Toute l'assemblée se leva, forçant Baptiste à se redresser aussitôt. Le roi fit donc son apparition, suivit de prêt par sa magnifique fille, Tabatha. Baptiste n'eut d'yeux que pour elle. Un ange tombait du ciel...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Quand le pouvoir vous prend...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand l'ennui vous pèse, la plume vous apaise...
» Quand la mer vous prend [PV Winter]
» « Quand on vit au milieu des roses, on en prend malgré soi le parfum. » (ft. Lucas&Ivy)
» Quand la rhétorique prend le relais des baguettes... [Pv Calli]
» Je ne vous abandonne pas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A N A R K I A :: Un autre regard :: Regard vers le passé-