AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Antheia C.L Tudor ♦ Hope dies last...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Antheia C.L. Tudor
♆ never let me go.
avatar


♆ papiers d'identité.
♆ race : Humaine
♆ âge : 19 ans
♆ métier : Apprentie Ambassadrice
♆ célébrité : Astrid Bergès-Frisbey
♆ crédits : sillde
♆ messages : 55

♆ never let me go.


MessageSujet: Antheia C.L Tudor ♦ Hope dies last...   Sam 29 Sep - 22:59


Antheia Caitlyn Liora Tudor

« Je t'aime sans savoir m'arrêter de t'aimer, sans savoir ni comment ni pourquoi.
Je t'aime ainsi car je ne connais d'autre façon d'aimer.
Où tu n'existes pas, je n'existe plus. »

IDENTIFICATION;

NOM ◭ Tudor
PRENOMS ◭ Anthéia, Caitlyn, Liora
SURNOM ◭ Heia
ÂGE ◭ 19 ans
ORIGINES SOCIALES ◭ Famille Impériale
ORIENTATION SEXUELLE ◭ Hétéro
STATUT CIVIL ◭ Célibataire (plus ou moins en couple avec un vampire)
RACE ◭ Humaine
GROUPE ◭ Calice
MÉTIER ◭ Ex-héritière, apprentie Ambassadrice
CÉLÉBRITÉ ◭ Astrid Bergés-Frisbey
CRÉDIT ◭ Candy' and tumblr

CARACTÈRE;
Anthéia est une jeune fille pétillante qui aime la vie, on peut même dire qu’elle l’adore, malgré les nombreuses pertes qu’elle a connu, ou plutôt à cause des nombreuses pertes qu’elle a connu elle tente d’apprécier chaque jour comme si c’était le dernier. Elle est du genre, tout ou rien mais rien à moitié alors il faut foncer. Au premier abord elle peut paraître froide ou distante mais il n‘en ai rien c’est seulement de la timidité, elle fait preuve de réserve avec les personnes qu‘elle connait peu mais la glace est bien vite fondue car au fond elle est très avenante envers les autres. Il est également important de noter qu’Héia est tout de même une jeune fille très romantique, mais comme la tortue, sa coquille est robuste et pour la percer il faut être très fort.

Cette demoiselle assez instable est facilement influençable si bien qu'il n'est pas aisé de savoir ce qu'elle pense ni même ce qu'elle a l'intention de faire. Anthéia est comme le temps, elle change très vite d'humeur. Il faut l'intéresser et ne pas tout lui dévoiler d'un seul coup, garder du mystère pour qu'elle cherche à connaitre toujours un peu plus ce qui se cache sous la surface. En effet elle est curieuse mais pas sans gêne, si elle voit qu'une question est déplacé ou qu'un malaise se pose elle se contentera de s'excuser pour ensuite passer à quelque chose de plus positif.

Son frère Samael à l’habitude de dire qu’elle est fait confiance aux autres bien trop facilement et que c’est imprudent, mais elle est comme ça elle n’y peut rien, pas qu’elle soit stupide non loin de là, elle est très intelligente et sait faire preuve d’une grande capacité d’analyse, mais elle a tendance à vouloir voir ce qu’il y a de mieux chez autrui, à ses yeux personnes n’est foncièrement mauvais, il y a du bon en chacun de nous et c’est cela qu’elle décide de mettre en avant. Cependant n’allez pas croire que c’est une sainte qui accorde son pardon facilement, au contraire Héia est plutôt rancunière et ne supporte pas la trahison, justement car elle ne conçoit pas que l’on puisse faire du mal à une personne qui nous est proche et qui nous accorde sa confiance. Elle sait également faire preuve d’une grande détermination, si elle veut quelque chose elle fera tout pour l’obtenir et il vous sera difficile de la faire changer d’avis, certains disent qu’elle est borné, elle, elle pense juste qu’elle sait ce qu’elle veut, point final.

Il faut aussi savoir qu'elle aime embêter les gens, particulièrement son cher cousin et son grand frère Mae. Pas méchamment (ou alors cela signifie qu‘elle ne vous apprécie guère) mais tranquillement vous faire de petites farces... ça arrive assez souvent. Et si vous faîtes de même, la miss prendra bien la chose, elle en rigolera et installera un petit jeu. En règle générale Héia ne se vexe ou ne sa fâche pas souvent, il faudra vraiment l’avoir poussé à bout si c’est le cas. Elle a un niveau de tolérance élevé et est aussi très ouverte d’esprit, c’est pourquoi elle souhaite devenir Ambassadrice, elle est convaincu que les races qui peuplent Anarkia pourraient faire bien plus que cohabiter.

Une dernière chose à savoir ? La famille est-ce qui est de plus important à ses yeux, leurs avis comptent beaucoup pour elle, c’est aussi pour cela qu’elle souffre du rejet de son frère envers Ladon, son opinion à énormément d’importance à ses yeux et elle n’aime pas qu’il n’approuve pas sa décision.


Alice

ÂGE ◭ 18 ans
COMMENT T'ES ARRIVE LA ? ◭ J’ai suivis le lapin blanc et suis tombée dans le terrier ! No it’s a joke --’ en fait c’est grâce à prd
UN AVIS ◭ J’adhère totalement au forum ! Le contexte, le design, les membres sont aussi très sympathiques, ça donne qu’une envie : entrer dans cette grande famille ! >__<
SEXE ◭ I‘m a girl
CRÉDITS ◭ ici
CODE DU RÈGLEMENT ◭ « Mefie-toi, regarde toujours derrière toi : rien n'est sûr. »

© fiche créée par awake. pour Anarkia -


Dernière édition par Antheia C.L. Tudor le Dim 30 Sep - 0:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Antheia C.L. Tudor
♆ never let me go.
avatar


♆ papiers d'identité.
♆ race : Humaine
♆ âge : 19 ans
♆ métier : Apprentie Ambassadrice
♆ célébrité : Astrid Bergès-Frisbey
♆ crédits : sillde
♆ messages : 55

♆ never let me go.


MessageSujet: Re: Antheia C.L Tudor ♦ Hope dies last...   Sam 29 Sep - 23:10




UNNATURAL STORY ◭



Chapitre 1 : This innocence is brilliant, I hope that it will stay.
This moment is perfect please don’t go away.



- Mais heu ! Pourquoi une princesse ?
- Bah…parce que c’est toujours une princesse
lui répondit son frère comme si la réponse était d’une évidence déconcertante.
- Et pourquoi c’est toujours les princesses qui sont sauvées et pas les paysannes ? Les paysannes aussi peuvent être en danger non ? Je veux être une paysanne !
- Joue une paysanne si tu veux Héia…
céda-t-il finalement avant de se remettre dans son rôle …Attention ! Ils vont arriver nous devons fuir !
A ces mots Philippe et Léandre entrèrent dans la pièce, une épée en bois à la main, le premier commença à rire en prenant une grosse voix.
- Mouhahaha ! Donne nous la prince…la paysanne misérable vers de terre ou nous te jetterons dans la fosse aux slurps !
- Jamais !
- Mae ?
demanda la petite fille allongée sur le lit, son interpellation provoqua alors le soupir des trois garçons qui baissèrent de nouveau leurs épées.
- Oui Héia ?
- Pourquoi tu dois toujours me sauver ?

Après s’être redressée elle fixa durant de longues minutes son frère qui ne comprenait sans doute pas très bien sa question, celui-ci finit pas se rapprocher et s’accroupit en face d’elle pour se mettre à sa hauteur.
- Parce que, c’est mon rôle, je dois veiller sur toi, tu comprends ? Samael avait dit cela d’un ton très sérieux, tellement sérieux qu’Anthéia se demanda si c’était son frère qui parlait où le chevalier qui était sensé la « sauver » des griffes des brigands. Elle n’eut pas le temps de l’interroger car ses deux cousins poussèrent de grands cris avant de courir vers eux, Mae attrapa alors sa main et ils filèrent à leur tour. Une course poursuite s’en suivit dans les dédalles du palais avant que toute la joyeuse petite bande n’arrive dans les jardins, un combat à « l’épée » s’engagea entre les garçons, combat qui précéda l’éternel débat sur qui avait gagné, c’était toujours ainsi, tantôt c’était Samael qui trouvait quelque chose à redire tantôt Philippe, mais une chose était sur, c’est qu’ils n’étaient jamais d’accord sur l’issu de la partie. En fin de compte ils finissaient par se lasser et décidaient de crapahuter jusqu’aux cuisines pour aller rassasier leurs estomacs mit à rudes épreuves par toutes ces aventures !

Ce schéma se répétait très souvent, généralement leurs précepteurs respectifs se mettaient à leur recherche avec assiduité mais les enfants savaient très bien comment échapper à leur vigilance.

Anthéia était alors âgée de cinq ans et la vie s’écoulait encore paisiblement à Cinis Luna, bien que la perte de sa mère avait profondément marqué son frère elle ne le ressentait pas comme lui, après tout elle ne l’avait jamais connu, sans les nombreux portraits et photographies que possédaient son père elle ne saurait même pas à quoi elle ressemblait. Sa tante avait toujours remplit ce rôle, lui donnant l’affection d’une mère, et puis il y avait ses cousins et son cher frère, en réalité elle se sentait entourée, protégée, elle ne ressentait pas ce manque, ce vide que sa mère avait pourtant laissé autour d’elle. Était-elle normale ? Était-ce une réaction égoïste ? Elle n’en savait rien et de toute manière elle était bien loin de toutes ces interrogations, bien loin des problèmes d’adulte, encore sous la bulle protectrice de sa famille, de son enfance, dans ce cocon douillait qui lui permettait d’être rêveuse et insouciante, mais pour combien de temps ?



Dernière édition par Antheia C.L. Tudor le Dim 30 Sep - 0:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Antheia C.L. Tudor
♆ never let me go.
avatar


♆ papiers d'identité.
♆ race : Humaine
♆ âge : 19 ans
♆ métier : Apprentie Ambassadrice
♆ célébrité : Astrid Bergès-Frisbey
♆ crédits : sillde
♆ messages : 55

♆ never let me go.


MessageSujet: Re: Antheia C.L Tudor ♦ Hope dies last...   Sam 29 Sep - 23:12




UNNATURAL STORY ◭



Chapitre 2 : Et deux par deux, on avale nos mots.
C'est dur d'oublier ce que l'on connais et ce qui imprègne nos peaux



Dans les livres il y a des chapitres pour bien séparer les moments, pour montrer que le temps passe ou que la situation évolue, et même parfois des parties avec des titres chargés de promesses, « La rencontre », « L'espoir » , « La chute », comme des tableaux. 
Mais dans la vie il n'y a rien, pas de titre, pas de pancarte, pas de panneau, rien qui indique : attention danger, éboulements fréquents ou désillusion imminente.


La rose glissa lentement de ses mains et alla s’écraser sur la grande boîte en bois en dessous…boîte, le mot boîte ne convient pas vraiment, il serait plus judicieux de dire cercueil, mais tout de suite cela donne une autre dimension à ce geste, ce simple geste, ce dernier geste. Un adieu à deux personnes qu’elle ne veut pas voir s’en aller et qui pourtant sont déjà parties, parties dans un lieu où elle ne peut pas les suivre, où elle ne peut pas les voir. Tout cela était si injuste, pourquoi sa tante et son cousin avait été tués ? Ce n’était pas dans l’ordre des choses, ce n’était pas normal. Il y a encore deux jours sa tante était en train de lui fredonner une mélodie pour l’aider à trouver le sommeil et maintenant quoi ? Elle ne pourrait plus jamais revoir son visage ?

Elle se recula et jeta un regard à son frère, il avait le visage fermé, on ne pouvait y lire aucune émotion mais Anthéia connaissait ce regard, c’est toujours dans les yeux que l’on voit si les gens sont tristes ou heureux. Le regard, on ne peut pas le maquiller. Elle devinait combien il souffrait à l’intérieur de cette nouvelle perte, combien il lui était difficile de retenir ses larmes, pour se montrer à la hauteur, pour ne pas perdre la face. Pourquoi eux ? Pourquoi devaient-ils toujours fournir plus d’efforts que les autres ? Le destin revêtait bien des aspects, était-ce la leur fatalité de perdre un à un les êtres qui leur étaient chers ? Doucement elle essuya les larmes qui ruisselaient sur ses jours et prit la main de son frère dans la sienne, tous les deux debout devant le cercueil de Philippe qui lentement était recouvert de terre, devant leur famille, devant ce peuple qui se trouvait en deuil lui aussi de l’impératrice et du jeune héritier.

- Moi, jamais je ne t’abandonnerais…je te le promet. chuchota-t-elle à son intention, elle releva ensuite la tête vers lui, mais il ne la regarda pas, les yeux toujours fixés sur l’horizon, il ne répondit pas non plus, restant de marbre à tout ce qui se passait autour d’eux, elle suivit alors son regard sans ajouter mot et quelques secondes plus tard elle pu sentir la main de Samael serrer un peu plus fort la sienne, suivit de ses bras qui l'entouraient et formaient comme une barrière de protection autour d'eux.
- Moi non plus... à ces mots elle se blottit un peu plus contre lui et afficha un sourire triste, quoi qu’il arrive elle savait qu’ils seraient là l’un pour l’autre.

Hélas les années qui suivirent de furent guère plus joyeuses pour les enfants Tudor, leur père décéda peu de temps après la mort de l’impératrice et de Philippe et ils se retrouvèrent seuls avec leur oncle et leur cousin Léandre. Anthéia y assistait impuissante et voyait petit à petit son frère se refermer un peu plus chaque jour, la haine qu’il avait pour les vampires et les lycaons grandissant dans son cœur au fil du temps. Elle avait l’impression que quoi qu’elle fasse, tout lui échappait, lui glissait entre les mains. S’instruire, prendre des cours de défense, remplir ses obligations, aller au cinéma, changer de coiffure, est-ce que tout cela avait un sens en fin de compte ?

- Moi aussi tu sais, j’aimerais tant les revoir… au son de sa voix la mélodie s’arrêta, les mains qui gambadaient précédemment sur les notes du piano se figèrent avant de retomber lentement dessus.
….ils me manquent, c’est affreux comme ils me manquent…c’est pas par vague, c’est constant.

Pourquoi lui confiait-elle cela alors qu’elle savait pertinemment qu’il souffrait autant qu’elle ? Si ce n’est plus, car elle voyait bien à quel point il s’en voulait, elle savait qu’il se croyait responsable, inutile, mais à l’époque ils n’étaient que des enfants, qu’auraient-ils pu faire ? Il pensait avoir le poids du monde sur ses épaules et elle ne savait que dire pour soulager sa peine. Mais le fait est et qu’il était la seule personne avec qui elle pouvait tout partager. Ils se devaient d’avancer.

C’est tellement dure d’oublier ceux qui ont marqué votre existence, Anthéia réussirait à continuer sa vie, à être heureuse malgré tout ce qu’il c’était passé mais Samuel lui le pourrait-il ? Car à quoi bon continuer sa route si son frère n’était pas à ses côtés pour faire le chemin avec elle.

.


Dernière édition par Antheia C.L. Tudor le Dim 30 Sep - 10:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Antheia C.L. Tudor
♆ never let me go.
avatar


♆ papiers d'identité.
♆ race : Humaine
♆ âge : 19 ans
♆ métier : Apprentie Ambassadrice
♆ célébrité : Astrid Bergès-Frisbey
♆ crédits : sillde
♆ messages : 55

♆ never let me go.


MessageSujet: Re: Antheia C.L Tudor ♦ Hope dies last...   Sam 29 Sep - 23:20




UNNATURAL STORY ◭



Chapitre 3 : Everything you are is everything I'm not
Night and day, light and dark
Everything I'll need is everything you've got

Sunshine and rain, make a beautiful thing….




Assise devant son secrétaire la jeune fille trempa sa plume dans l’encrier et commença lentement à rédiger, d’une écriture fine et raffinée, une lettre d’une importance capitale à ses yeux.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Leporem, le 2 février 999

Mon cher frère,

Je sais combien tu t'inquiètes pour moi loin de Spes et à quel point tu détestes me savoir à Sanguinem Luna, mais c'est ainsi, tu accomplis ton devoir et moi le mien. Saches que je vais pour le mieux et que tout se passe à merveille ici, j'en apprends chaque jour un peu plus sur les vampires et crois moi tu pourrais être surpris. Ainsi, je t'écris pour t'annoncer une grande nouvelle, je sais qu'elle te déplaira, mais s'il te plait Mae, n'interviens pas dans ce choix.

J'ai accepté de devenir calice. Tu penses surement que j'ai été envoûté, manipulé, comme je te connais bien mon frère, mais crois moi ce n'est pas le cas; tu me connais toi aussi, tu es la personne qui sais tout de moi, tu sais que je ne suis pas de celles à prendre une telle décision à la légère, tu sais que j'ai mûrement réfléchis. Tu te demandes pourquoi j'ai agi ainsi, comment j'en suis venue à prendre de tels risques ? La raison est la plus simple et la plus belle qui soit, je suis tombée amoureuse, vraiment amoureuse, il se nomme Ladon et le monde...mon monde, est plus beau s'il en fait partie.

Je t'en prie, ne vois pas cela comme une trahison car il n'en est rien, tu es la personne la plus importante à mes yeux et j'espère qu'un jour tu accepteras cette situation. Mae, je suis heureuse et comme j'aimerais partager avec toi ce bonheur ! Je sais bien qu'à ce jour tu ne peux te réjouir de cette nouvelle, mais je souhaite que l'avenir change ta perception des choses. Je n'attends pas de suite une réponse car je suis consciente qu'il te faudra bien du temps pour digérer ce que je viens de t'apprendre. Saches que tu me manques terriblement et j'espère te revoir très bientôt.

Bien à toi

Héia


---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Tout en relâchant sa plume Anthéia soupira, un soupir de soulagement elle se sentait plus légère maintenant qu’elle en avait enfin parlé à son frère, enfin il n’avait pas encore la lettre entre les mains mais d’ici quelques jours cela serait chose faîte. Elle se demanda si elle avait eu raison, était-ce judicieux ? Elle connaissait Samael et craignait les proportions que pouvaient prendre cette histoire, cela n’était pas des plus prudent mais elle refusait de lui mentir, depuis près de trois ans maintenant elle lui avait caché l’existence de Ladon, certes au départ il n’y avait rien à lui dire, Anthéia ayant longuement résister aux avances du vampire, à dire vrai bien qu’il était fort séduisant son insistance l’avait agacé au plus haut point. La première fois qu’elle l’avait croisé remontait à ses seize ans, elle venait tout juste d’arriver à Leporem suivant l’ambassadeur dans une mission diplomatique et continuant son apprentissage au sein de Sanguinem Luna. Il était de la plus haute importance d’améliorer les relations et les échanges avec les contrées voisines et notamment avec les vampires. La jeune fille était loin d’être stupide, elle savait qu’une utopie était impossible mais elle était persuadée que la paix entre toutes les races pouvait durer si les dirigeants faisaient de leurs mieux pour coopérer et conserver les alliances misent en place. Ladon étant le garde du corps de la secrétaire d’Etat Satine Blackwood, ils étaient amenés à se rencontrer un jour ou l’autre. Leurs premiers contacts n’avaient pas été des plus amicaux, en effet le vampire avait eu droit à quelques coups de couteaux lorsqu’il avait tenté de la mordre mais à la suite de cela il était revenu vers elle, essayant de la connaître mieux, s’intéressant toujours un peu plus à la personne qu’elle était et non plus au sang qui coulait dans ses veines.

Bien qu’elle n’ait cessé de le repousser encore et encore elle finit par s’attacher à lui et sa présence à ses côtés devint naturelle, ils n’avaient rien prémédités, c’était arrivé c’est tout. Il y a des gens qu'on appelle les gens "rayons de soleil". Une personne "rayon de soleil", c'est en fait quelqu'un qui te tombe dessus quand tu ne t'y attends pas. Tu n'as pas besoin d'avoir plein de choses en commun avec lui. Cette personne n'est pas spécialement intelligente, belle, riche, n'a pas spécialement une vie incroyable, des projets impressionnants, c'est seulement quelqu'un qui te ramasse quand tu es à terre. Qui t'apporte de la lumière quand tu pensais que tu allais rester dans le noir pour toujours. C'est quelqu'un de spécial, quelqu'un qui ne ressemble en rien à tous les gens que tu croises tous les jours, qui ne ressemble en rien à tous les gens que tu connais ou que tu as connu. C'est quelqu'un de complètement décalé, qui n'a pas du tout sa place dans ta vie mais qui y entre en défonçant la porte et qui te fait voir les choses sous un autre angle. C'est quelqu'un qui a un rire qui s'élève et qui te fait t'élever en même temps. C'est quelqu'un qui donne un autre goût à tous les petits trucs insignifiants de la vie. C'est quelqu'un qui illumine sans le faire exprès. Qui illumine la vie des autres sans forcément réussir à toujours illuminer la sienne. C'est quelqu'un qui te fait sentir que t'es vraiment en vie, même après avoir été engourdi pendant des années. Quelqu'un avec qui tu savoures chaque bouffée d'air, chaque repas, chaque sensation de froid, de chaud, de plaisir, de picotement. Quelqu'un qui t'aide à voler en gardant les pieds sur terre. Pour Anthéia, Ladon était sa personne « rayon de soleil » et elle savait qu’il en était de même pour lui. Elle avait le désir de rester pour l’éternité à ses cotés, mais l’éternité est un bien grand mot quand on est qu’une humaine.

- Alors ? C’est fait ? la voix de Ladon à son oreille la sortit de ses songes et après avoir glisser la lettre dans une enveloppe elle se releva pour lui faire face.
- Oui, néanmoins je redoute sa réaction.
- Je suis sur qu’il fera des efforts…
- Tu ne connais pas Samael…il est tellement borné.
- Tout comme toi.
dit-il en esquissant un sourire taquin, il l'entoura ensuite de ses bras, la serrant contre lui, sentant toute une somme de malheur qui s'abattait d'un coup. Ne plus la voir, rieuse et tendre. Ne plus l'entendre. Ne plus l'embrasser. Ne plus l'aimer car il l'aimait. Il ne savait plus comment il l‘aimait, ni pourquoi il l‘aimait, ni combien il l‘aimait. Mais il l‘aimait. Grâce à elle, il avait la sensation d’exister. Anthéia qui sentait son inquiétude lui rendit son sourire avant d’ajouter en déposant un baiser sur ses lèvres C’était ma décision, et je ne regrette rien. Samael finira par l’accepter tôt ou tard.

Après quoi elle se dégagea de ses bras et sortit de sa chambre dans l’intention de confier la lettre à un coursier. Son frère finirait-il vraiment pas la soutenir dans son choix ? Elle en doutait fortement mais elle espérait qu’un jour il le pourrait.



Dernière édition par Antheia C.L. Tudor le Dim 30 Sep - 10:41, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Antheia C.L. Tudor
♆ never let me go.
avatar


♆ papiers d'identité.
♆ race : Humaine
♆ âge : 19 ans
♆ métier : Apprentie Ambassadrice
♆ célébrité : Astrid Bergès-Frisbey
♆ crédits : sillde
♆ messages : 55

♆ never let me go.


MessageSujet: Re: Antheia C.L Tudor ♦ Hope dies last...   Sam 29 Sep - 23:21



UNNATURAL STORY ◭


Chapitre 4 : Not now or forever will I ever change you
I will save myself !


Lorsque la nouvelle de son arrivée vint aux oreilles d’Anthéia cette dernière folle de joie se précipita dans l’escalier et dévala les marches pour l’accueillir un sourire radieux venant illuminer son visage.

- Mae ! s’écria-t-elle avant de lui sauter au cou, ce dernier la fit tournoyer dans ses bras avec légèreté avant de la relâcher. Cela faisait longtemps que les deux jeunes gens n’avaient pas été réunit, pour Anthéia c’était même une éternité, elle était si heureuse de le voir.

- Qu’est-ce que tu fais ici ? Tu ne m’avais pas dit que tu venais.
- Oh mais si tu le souhaites je peux très bien repartir
dit-il sur le ton de la plaisanterie.
- Non ! Si tu savais à quel point ta visite me réjouie ! Donne moi des nouvelles de Spes, tout se passe bien au palais ? Et Léandre ? Il ne te donnes pas trop de soucis j’espère.
- Ouhla pas si vite, une question à la fois
- Il faut absolument que tu me racontes tout !
toujours aussi souriante elle l’entraîna dans le séjour passant un bras sous le sien. Bien qu’elle s’était habituée à Sanguinem Luna sa vie au palais impérial lui manquait parfois et surtout elle avait la sensation d’être mise à l’écart de la vie de son frère et de son cousin, ils avaient toujours été ensemble et il lui était difficile d’être loin des siens. C’est avec une grande patience que Samael répondit à toutes ses questions, il prit même la peine de lui raconter les quelques rumeurs qui couraient au palais, il savait que cela amusait Héia et la ferait peut être se sentir un peu moins éloignée de leur univers.
Ils passèrent le reste de l’après-midi à flâner dans les rues de Leporem, Héia lui faisant visiter les endroits qu’elle préférait et qu’elle avait découvert au cours de ses nombreuses excursions, elle voulait profiter de sa venue au maximum car elle savait que son séjour serait de courte durée. Tout se passa à merveille jusqu’au moment où Samael posa la question fatidique.

- Et sinon, comment va ton Lardon ?
- « Ladon » je sais très bien que tu l’as fais exprès…et bien, il va très bien, Satine doit lui donner pas mal de fil à retordre mais je doute que cela change un jour.
- Tu sais, je pense que je devrais faire sa connaissance.
- Tu as envie ?
- Absolument, après tout c’est celui qui a volé le cœur de ma sœur alors il faudra que je le rencontre tôt ou tard.
- Tu repars bientôt ? Je peux organiser une rencontre ce soir, on pourrait se retrouver dans un des bars de la ville, chacun sera plus détendu comme cela.
- Fais comme tu le souhaites.


Anthéia pensait encore naïvement que présenter Ladon à son frère pouvait être une bonne idée, elle espérait que tout se passerait au mieux et que tous les deux feraient des efforts pour elle, après tout ils étaient les deux personnes qui comptaient le plus à ses yeux, tout ce qu’elle désirait c’est que Samael l’accepte. Mais quand l’heure de la rencontre arriva cela ne se déroula pas du tout comme la jeune fille l’avait prévu, l’ambiance était pesante et la tension qui régnait entre les deux hommes était insupportable, toutes les tentatives qu’avait tenté Anthéia pour détendre l’atmosphère avaient été vaines.
- Dis moi La…don, comment as-tu rencontré ma sœur au juste ?
- On s’est croisé à la villa présidentielle quand elle arrivée avec l’Ambassadeur.
- Quand elle est arrivée…tu veux dire il y a un peu plus de deux ans ?
il se tourna vers elle en lui lançant un regard interrogateur, elle sentait qu’il n’allait sans doute pas tarder à être furieux en apprenant ce qu’elle lui avait caché.
- Oui…mais ce n’est pas ce que tu crois, au début il n’y avait rien du tout.
- Si je comprends bien tu m’as mentis pendant tout ce temps ?
- Non elle ne t’as pas mentis c’est vr…
- Oh la sangsue c’est à ma sœur que je m’adresse pas à toi !
le coupa-t-il à présent énervé.
- Ne l’appelles pas comme ça !
- C’est pourtant ce qu’il est. Enfin Héia tu ne comprends pas qu’il ne te vois que comme une poche de sang !
- Je suis vraiment amoureux de Anthéia et je ne lui ai jamais forcé la main, peut être que si tu l’écoutais un peu plus quand elle te parle tu t’en serais rendu compte avant.
- Toi ne me dis pas comment m’occuper de ma sœur !
- Samael !
les interrompit-elle en se levant J’ai à te parler, tout de suite.

Après quelques hésitations il la suivit à l’extérieur de l’établissement et une fois dans la rue Anthéia tenta de reprendre son calme.

- Je ne te comprends pas, qu’est-ce qui a bien pu te passer par la tête, Héia, calice ! Sérieusement ?
- Je ne te demande pas d’approuver mon choix, je suis amoureuse c’est tout. Je suis désolé de ne pas t’en avoir parlé plus tôt mais je savais pertinemment que tu le prendrais ainsi.
- Comment voulais-tu que je le prenne autrement ? Ils sont tous pareils, nous ne sommes rien de plus que de la nourriture à leurs yeux. De plus tu sais très bien que notre sang est spécial, il les attire, tu n'as pas fait le rapprochement ?
- Justement, tu les as mal juger, ils ne sont point mauvais, tous ne se ressemblent pas. Certes il y a des vampires qui tuent et qui tueront encore mais tout comme nous, n’y a-t-il point d’assassins chez la race humaine ?
- C’est complètement différent.
- En quoi ? Pourquoi est-ce que tu ne veux pas comprendre que c’est ma décision, la mienne, pas la sienne, la mienne.
- Mais ce n’est pas la bonne, je ne sais pas comment il a fait pour te faire céder mais je trouverais un moyen de te ramener à la raison.
- Tu n’en as pas besoin, Mae, je ne suis plus une petite fille, je peux très bien veiller sur moi. Tu n’as plus à me sauver.


Des mois se sont écoulés depuis cette échange, Samael n’as toujours pas accepté l’idée que sa sœur soit la calice d’un vampire et Anthéia ne perd pas espoir sur le fait qu’un jour peut être il changera d’avis. En attendant la demoiselle seconde avec la même ferveur l’Ambassadeur dans son travail et goûte chaque jour un peu plus au bonheur grâce à la présence de Ladon à ses côtés.




Dernière édition par Antheia C.L. Tudor le Dim 30 Sep - 10:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Antheia C.L. Tudor
♆ never let me go.
avatar


♆ papiers d'identité.
♆ race : Humaine
♆ âge : 19 ans
♆ métier : Apprentie Ambassadrice
♆ célébrité : Astrid Bergès-Frisbey
♆ crédits : sillde
♆ messages : 55

♆ never let me go.


MessageSujet: Re: Antheia C.L Tudor ♦ Hope dies last...   Sam 29 Sep - 23:27

Voilà ! 8D

Je pense que j'ai terminé ma fiche, que dis-je je suis sur même ! J'espère que ça convient et s'il y a des modifs à apporter dîtes le moi je suis toute ouïe Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yvain M.S. Tudor
♆ never let me go.
avatar


♆ papiers d'identité.
♆ race : humain
♆ âge : 45 ans
♆ crédits : liz
♆ messages : 42

♆ never let me go.


MessageSujet: Re: Antheia C.L Tudor ♦ Hope dies last...   Dim 30 Sep - 8:37

Ma nièceeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kenrick G. Haynes
♆ Je m’enivre de ce poison, à en perdre la raison...
avatar


♆ papiers d'identité.
♆ race : Humain (de Lyokha)
♆ âge : 23 ans (et fou amoureux de Lyokha)
♆ métier : Intendant impérial en formation (et amoureux de Lyokha)
♆ célébrité : Ben Barnes
♆ crédits : Tatsuki
♆ messages : 1070

♆ Je m’enivre de ce poison, à en perdre la raison...


MessageSujet: Re: Antheia C.L Tudor ♦ Hope dies last...   Dim 30 Sep - 9:36



Ma pitite soeur adorée que j'aime plus que tout !!! Bon, je te l'ai déjà dit mais je suis super contente que tu sois là ! Merci merci merci de t'être inscrite, plus encore avec ce pv !!!


Bien, passons donc aux choses sérieuses, après tout, je suis aussi là pour ça. Arrow
Tout d'abord, j'ai adoré ta fiche ! Tu as une très belle plume, c'est un véritable régal de te lire ! De plus, tu as bien compris le personnage, c'est juste... Super ! Et ton premier chapitre m'a bien fait rire ! xD
Ensuite, 2-3 autres points. Pour l'enterrement, quand Heia lui dit qu'elle ne l'abandonnera jamais, Mae aurait fini par la serrer dans ses bras avant de chuchoter "Moi non plus...".
Le fait que tu joues Mae ne me gêne absolument pas, et je comprends que faire de même avec Ladon soit obligatoire vu la manière dont tu as fait ta fiche. Par contre, à un moment, tu as parlé de ses pensées à lui et c'est ce qui me gêne le plus... De plus, si on a un Ladon qui s'inscrit, il faudrait que tu vois avec lui pour cette histoire...
Aussi, dans ce même chapitre. Nous sommes actuellement en février 1000, donc que ta lettre date d'octobre 1000, c'est... Peu possible. De plus, dans le chapitre suivant, comme tu expliques que ça fait 2 ans que Heia et Ladon se connaissent, c'est incohérent.
Autre point. Il est vrai que Heia est une des personnes qui connait le mieux Samael et ce dernier hait véritablement les lycans et les vampires. Mais il fait des efforts pour rester conforme à son rôle donc je précise juste qu'il y a une certaine tolérance obligatoire. Ce Lardon... Oui, c'est tout à fait Mae ça ! Par contre, agacé, Mae n'est pas du genre à dire : "réservoir de sang" mais "poche de sang". Simple détail technique. Et il lui aurait rappelé que leur famille possède un sang qui attire les vampires pour appuyer ses propos. Mais comme je disais un peu plus haut, Mae n'est pas du genre à dire tout haut q'il hait les vampires, ça ne convient pas à son rôle, même devant sa soeur. Donc la réplique "Comment voulais-tu que je le prenne autrement ? Tu sais combien je déteste les vampires." n'est pas spécialement à sa place. Ce serait plutôt "Comment voulais-tu que je le prenne autrement ? Ils sont tous pareils, nous ne sommes rien de plus que de la nourriture à leurs yeux.". Arrow

Hum... Je crois avoir tout dit. En tout cas, si j'avais d'autres remarques, je les ai oubliées...
Je te laisse prendre ça en compte puis je repasserai. Wink Et puis, si tu as d'autres questions, tu peux toujours me mpotter ou les poser ici.

_________________


I'm addicted to you, hooked on your love, like a powerful drug I can't get enough of. Lost in your eyes, drowning in blue, out of control, what can I do ? I'm addicted to you !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Antheia C.L. Tudor
♆ never let me go.
avatar


♆ papiers d'identité.
♆ race : Humaine
♆ âge : 19 ans
♆ métier : Apprentie Ambassadrice
♆ célébrité : Astrid Bergès-Frisbey
♆ crédits : sillde
♆ messages : 55

♆ never let me go.


MessageSujet: Re: Antheia C.L Tudor ♦ Hope dies last...   Dim 30 Sep - 10:09

Mon cher oncle ! ♥️


Samael : Tout d'abord merci encore pour cet accueil chaleureux c'est toujours agréable quand on est tout nouveau sur un forum ^^
Ensuite je te remercie également pour tous ces compliments et je suis ravie que ma fiche t'ai plu Smile

Pour ce qui est des points que tu as abordé il n'y a pas de problèmes je vais de suite modifier cela, je t'avoue que le fait de faire intervenir Samael et Ladon a été un peu compliqué d'un côté j'étais obligé de le faire (enfin c'était plus logique disons) et d'un autre je ne savais pas du tout comment m'y prendre XD j'avoue que j'avais très peur de faire des maladresses avec ces deux personnages que je ne joue pas et BINGO : ça n'a pas loupé >__< Mais je vais de suite modifier les réactions de Mae ne t'en fais pas Wink
[pour les pensés de Ladon j'ai essayé de suivre ce qui était décrit dans son lien avec Héia dans la fiche de prédéf, en respectant au mieux cela, mais comme il n'est pas joué c'est difficile d'avoir plus d'infos c'est pourquoi je l'ai fait un minimum intervenir aussi]

Quand aux dates alors à dire vrai quand j'ai posté ma fiche (vers 2h00) j'étais un peu morte du coup j'ai pas du tout fait attention en me relisant et j'ai du laisser des incohérences (genre celle de la lettre --') mais je vais changer ça de suite ! D'ailleurs je ne sais pas si tu as relevé mais j'ai essayé de faire correspondre nos fiches la dessus, vu que Mae reçoit un lettre dans la tienne je me suis dis tiens "autant la rédiger" >__<

Par contre j'ai en effet une petite question sur un des points que tu as relevé :
En fait dans le chapitre suivant je dis qu'Héia connait Ladon depuis deux ans car c'est ce qui est dit dans le résumé du prédéf, ils ne sont pas "ensemble" depuis deux ans, mais se sont rencontré il y a deux ans, en partant du principe que quand elle écrit la lettre Héia à environ 18 ans et que lorsque son frère vient lui rendre visite à Leporem elle a entre 18 et 19 ans (donc c'est seulement quelques mois après l'écriture de la lettre) Ladon peut bien dire qu'il la connait depuis un peu plus de deux ans non ? S'il la rencontré quand elle en avait 16 et qu'au moment de la "présentation" à Mae elle en a 18 à peu près, ça fait bien 2 ans il me semble.

Je sais pas si j'ai été claire :/
Enfin tout ça pour dire que sur ça, je ne comprends pas ce que je dois modifier, quand au reste je te préviens dès que c'est fait ^^


EDIT : Voilà modifications faîtes ! J'espère que ça ira (pour la date de la lettre j'ai mit fevrier 999 donc il y a à peu près un an, si Mae vient la voir on va dire en je ne sais pas septembre 999 la rencontre avec Ladon devient plus cohérente, et cela fait bien plusieurs mois depuis cette visite vu qu'on est en février 1000 à présent, donc je crois que ce point est ok) j'ai aussi changé ce que tu m'as dit pour Mae. S'il y autre chose dis le moi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kenrick G. Haynes
♆ Je m’enivre de ce poison, à en perdre la raison...
avatar


♆ papiers d'identité.
♆ race : Humain (de Lyokha)
♆ âge : 23 ans (et fou amoureux de Lyokha)
♆ métier : Intendant impérial en formation (et amoureux de Lyokha)
♆ célébrité : Ben Barnes
♆ crédits : Tatsuki
♆ messages : 1070

♆ Je m’enivre de ce poison, à en perdre la raison...


MessageSujet: Re: Antheia C.L Tudor ♦ Hope dies last...   Dim 30 Sep - 10:38

Câlin
C'est vrai que c'est pas forcément évident de faire agir des persos qui ne sont pas les tiens et que tu ne connais pas spécialement. Mais dans l'ensemble, tu t'en es très bien tirée ! Wink

T'inquiète pas pour les dates, ça arrive à tout le monde. Smile Et puis, je comprends qu'à cette heure, tu sois fatiguée. ^^'

Pour le point abordé : tu as tout à fait raison. Ma remarque prenait en compte le fait que, si tu laisses la date de ta lettre en l'an 1000, ce n'est pas cohérent. Puisque c'est maintenant en février 999, c'est juste parfait. Wink

Voilà voilà. Wink
Du coup, fiche terminée ?

Ah, oui, ma dernière précision qui n'est qu'une anecdote : Samael déteste les lettres, parce que ça apporte toujours de mauvaises nouvelles. La preuve.

_________________


I'm addicted to you, hooked on your love, like a powerful drug I can't get enough of. Lost in your eyes, drowning in blue, out of control, what can I do ? I'm addicted to you !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Antheia C.L. Tudor
♆ never let me go.
avatar


♆ papiers d'identité.
♆ race : Humaine
♆ âge : 19 ans
♆ métier : Apprentie Ambassadrice
♆ célébrité : Astrid Bergès-Frisbey
♆ crédits : sillde
♆ messages : 55

♆ never let me go.


MessageSujet: Re: Antheia C.L Tudor ♦ Hope dies last...   Dim 30 Sep - 10:50

Merci merci, bon si je comprends bien du coup tout est bon ? Je vais pouvoir être validée sous peu ? Trop contennnnnnte

Tu m'étonnes qu'il ne les aime pas XD En même temps je pense qu'Héia devait avoir un peu peur de lui annoncer en face, elle s'est surement dit qu'avec une lettre il pourrait mieux digérer l'info mais manque de chance c'est encore pire je crois ><

Ma fiche est officiellement terminée Smile

Merci encore de m'accueillir parmi vous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kenrick G. Haynes
♆ Je m’enivre de ce poison, à en perdre la raison...
avatar


♆ papiers d'identité.
♆ race : Humain (de Lyokha)
♆ âge : 23 ans (et fou amoureux de Lyokha)
♆ métier : Intendant impérial en formation (et amoureux de Lyokha)
♆ célébrité : Ben Barnes
♆ crédits : Tatsuki
♆ messages : 1070

♆ Je m’enivre de ce poison, à en perdre la raison...


MessageSujet: Re: Antheia C.L Tudor ♦ Hope dies last...   Dim 30 Sep - 10:53

Héhé. Y'a internet aussi. Ou son équivalent anarkien.

Bref, l'ancien passera après moi ! Wink

_________________


I'm addicted to you, hooked on your love, like a powerful drug I can't get enough of. Lost in your eyes, drowning in blue, out of control, what can I do ? I'm addicted to you !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

L'Ancien
♆ never let me go.
avatar


♆ papiers d'identité.
♆ race : La tienne ?
♆ âge : Plus vieux que toi...
♆ métier : Te surveiller.
♆ célébrité : Red moon
♆ crédits : awake.
♆ messages : 147

♆ never let me go.


MessageSujet: Re: Antheia C.L Tudor ♦ Hope dies last...   Dim 30 Sep - 10:55



Validation.


Tu es officiellement validé par un membre du staff, Anthéia C.L. Tudor, tu rejoins par conséquent le groupe HUMAINS. Tu vas recevoir ta couleur et ton rang sous peu - quand le légume qui vient de te valider se bougera pour - mais en attendant, tu peux commencer à poster un peu partout dans le forum. Déjà, tu peux courir te recenser dans les différents registres : bottin des avatars, logement, métier de ton personnage ect. Ceci fait, tu peux venir ouvrir une fiche de liens, par ici. Par la suite, on t'invite à ouvrir un carnet pour tes divers rps, histoire de tenir au courant tout ce beau monde, et c'est par . Finalement, si tu as des questions ou quoi que ce soit à nous demander, tu peux le faire ou par message privé, ou en postant ici. N'oubliez pas non plus que pour rp par ici, il faut poster l'entête de rp au début de ce dernier, pour faciliter le boulot au staff (interventions, et autres) qui est disponible ici. Bon jeu, sur Anarkia !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anarkia.lebonforum.com

Contenu sponsorisé


♆ papiers d'identité.



MessageSujet: Re: Antheia C.L Tudor ♦ Hope dies last...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Antheia C.L Tudor ♦ Hope dies last...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ♥ Love never dies | Warren & Hope
» La loi Hope, est-ce une solution? et IT?
» Le Congres americain pourrait adopter le HOPE
» • I hope that tomorrow will be better
» Le HOPE, une bouffée de gaz carbonique pour l’économie ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A N A R K I A :: Le commencement :: Rejoindre les Terres :: Ceux qui sont avec nous-