AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Alek Volkov : le tueur du Nom :D

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Aleksandr L. Volkov
♆ never let me go.
avatar


♆ papiers d'identité.
♆ race : vampire
♆ âge : 1147ans
♆ métier : tueur a gage
♆ célébrité : sebastian Stan
♆ crédits : L@eTi
♆ messages : 70

♆ never let me go.


MessageSujet: Alek Volkov : le tueur du Nom :D    Ven 7 Sep - 16:17


aleksandr loukian volkov

« Il y a deux moments de sa vie où tout homme est respectable : son enfance et son agonie.»Henry de Montherlant

IDENTIFICATION;

NOM ◭ Volkov
PRENOMS ◭ Aleksadr, Loukian
SURNOM ◭ Alek
ÂGE ◭ 1147 ans
ORIGINES SOCIALES ◭ Né pauvre mais immensément riche aujourd’hui
ORIENTATION SEXUELLE ◭ Hétéro a tendance dominant!
STATUT CIVIL ◭ Veuf et célibataire actuellement
RACE ◭ Vampire
GROUPE ◭ Remplir seulement si vous être un chasseur ou un calice.
MÉTIER ◭ Tueur a gage
CÉLÉBRITÉ ◭ sebastian stan
CRÉDIT ◭ L@eTi

CARACTÈRE;
Vous voulez m'entendre parler de mon caractère... Bien je me lance alors Very Happy Je suis un ange de douceur un amour de plaisanterie et une guimauve de tendresse... Enfin ça c'est dans les plus beaux rêves ... D'ailleurs mon frère rirait bien s'il vous entendait me décrire ainsi. Je sais bien sûr être doux, attentionné et câlin (encore que le dernier est particulièrement rare...) Mais il faut le mériter et pour le mériter il faut vraiment être exceptionnel... Vous voulez les clés pour que je sois ainsi.... D'accord allons-y. Tout d'abord, ne me comparez jamais à mon frère sauf pour me dire que je suis mieux. Je suis du genre à être en compétition avec tout le monde et lui en premier et me dire que je lui ressemble serais la meilleure chose à faire pour me mettre dans une colère noire ! Etant du genre rancunier éviter surtout de me trahir ;.. Je suis loyal tant qu'on le reste avec moi. Le jour où on ne l'est pas alors tous les coups sont permis pour me venger ! Mon père l'a appris à ses dépends ! Certain me diront cynique aussi... bon d'accord ils n'ont pas tout à fait tord.. Je suis un peu cynique mais ça rend la vie plus drôle non ? Pour moi la mort n'est plus une fatalité.... Je le suis déjà de mort ! En dehors de tout ça j'adore jouer ! Je suis de nature très joueur et près à accepter presque n'importe quel pari du moment que ça m'amuse. Mais ne me sous-estimez pas pour autant, car je n'en reste pas moins intelligent, sadique et manipulateur. Soit j'arrive à mes faims, soit je vous en fais tellement baver qu'au final vous me donnerez ce que je veux ! Et surtout croyez-moi, car je suis TOUJOURS sincère (enfin autant que faire ce peut, vus mon côté manipulateur... )


L@eTi

ÂGE ◭ 20ans
COMMENT T'ES ARRIVE LA ? ◭ Je vous ai recherché encore et toujours et Mina et «Leandre» m’ont permis de vous retrouver!
UN AVIS ◭ Vous avez vraiment crut que je vous oublierais? J’aime beaucoup bien sûr ^^»
SEXE ◭ Euh.... Feminin aux dernière nouvelles ^^»
CRÉDITS ◭ L@eTi
CODE DU RÈGLEMENT ◭ « Mefie-toi, regarde toujours derrière toi : rien n'est sûr. »

© fiche créée par awake. pour Anarkia -







Dernière édition par Aleksandr L. Volkov le Lun 17 Sep - 19:43, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Aleksandr L. Volkov
♆ never let me go.
avatar


♆ papiers d'identité.
♆ race : vampire
♆ âge : 1147ans
♆ métier : tueur a gage
♆ célébrité : sebastian Stan
♆ crédits : L@eTi
♆ messages : 70

♆ never let me go.


MessageSujet: Re: Alek Volkov : le tueur du Nom :D    Ven 7 Sep - 16:19




Les bases de tout ◭


1147 ans... Vous vous rendez compte du temps que ça fait . Et dans tout ça j'arrive encore à me souvenir à de toute ma vie... On pourrait croire qu'avec le temps les souvenirs disparaissent ... Que seul les marquant reste... Mais quand notre vie n'est constituée que d'évènement marquant ? Pour ma part on peut dire que c'est le cas... Ou du moins on me laissait peu de répit pour avoir des évènements moins marquants... Je suis né en Russie sur terre. Mon père était un fermier très... disons qu'il avait des idées de « grand» alors qu'il n'était qu'un petit. Ma mère ? Laquelle ? Ma vraie mère je ne l'ai pas connu. Un prostitué trouvé dans un coin pour une affaire vite fait qui ne devait pas aller plus loin. Ce qui lui est arrivé ? Bah après qu'elle m'ait abandonné chez mon père je ne donne pas chère de sa vie pour avoir mis le déshonneur sur mon père avec le bâtard que je suis... Ma mère adoptive elle, (la femme de mon paternel....), était une femme... bah disons qu'elle était la femme de mon père. Pas vraiment de lien avec elle... Pas forcément très aimante envers moi (ça peut se comprendre hélas), elle laissait mon père décidait de tout ce qui me concernait.

Je suis donc l'ainé de ma famille. Poser devant la porte une nuit je ne fus trouvé qu'à mon réveil. Mon identité ne fut pas dure à comprendre. Ma mère m'aurait laissé un de ses pendentifs... Enfin il paraît, car mon père s'est empressé de le revendre pour en tirer trois sous. Très vite après mon arrivée je fus rejoint par d'autres enfants. Eux étaient des enfants légitimes bien sûr et donc faisait la fierté de mes parents. Moi pour ma part j'étais une vraie honte... Mon père aurait tout donné pour ne plus m'avoir... D'ailleurs il essaya par de nombreuses tentatives de ne plus m'avoir... On ne peut donc pas dire que j'étais un enfant aimé. J'avais six ans quand pour la première fois mon père tenta de me tuer... Mais j'avais plus de réflexe qu'il ne le pensait et il ne réussit pas à me faire tomber sur ce rocher par surprise. Oui il ne pouvait pas me tuer franchement... On ne tue pas son fils aussi facilement sans être punis même en Russie et même à cette époque... À plus y réfléchir si j'ai vécu 6 ans sans être inquiété c'est qu'il devait attendre, être sûr que mon petit Lyokha allait survivre... Et oui avoir un garçon peut être utile pour travailler... Et en Russie il n'est pas rare que les enfants de trois-quatre ans meurent ... Enfin bref cette première tentative bien que choquante pour moi ne réussit pas. En grandissant je comprenais vite que j'allais en subir plus d'une des tentatives... Je dus donc vite apprendre à grandir.


Mes parents me donnèrent six frères et soeurs en tout... On pourrait croire que c'est une aubaine pour un gamin délaissé par ses parents, mais hélas pas du tout. Mes cadets ignoraient certes tout de ma naissance, mais ils voyaient bien comment mon père me traitait par rapport à eux ! Mais ils ne faisaient rien... pire ils en jouaient laissant mon père s'en prendre à moi pour leurs bêtises... vous direz quel gosse ne ferait pas ça ? À part Lyokha (qui pour le coup était cool), je n'en sais rien, mais une chose et sur il me mena la vie dur. Pourtant qu'est-ce que paradoxalement je les aimais. Oui j'aimais bien mes frères et soeur. Oh bien sûr je les aurais volontiers envoyés au diable pour leurs sales coups, mais ils n'en restaient pas moins les gamins que je fréquentais le plus. Lyokha plus particulièrement. Avec seulement deux ans de moins que moi on avait des jeux assez proches. On avait même des caractères assez semblables. Mais plus les années passèrent et plus je dois reconnaitre que la rancœur que je leur portais pour leurs bêtises de gosse que je payais grandissait. Je finis même par ne plus avoir beaucoup d'amour pour eux... Surtout pire... quand je voyais la fierté qu'avait mon père en eux je voulais les détruire pour détruire ce bonheur chez ce vieil imbécile ! C'est donc pour cette raison que plus années passaient et moins je montrais tolérant avec la fratrie. A vrai dire plus les années passa et moins je me montrais tolérant avec n'importe qui...






Dernière édition par Aleksandr L. Volkov le Lun 17 Sep - 17:53, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Aleksandr L. Volkov
♆ never let me go.
avatar


♆ papiers d'identité.
♆ race : vampire
♆ âge : 1147ans
♆ métier : tueur a gage
♆ célébrité : sebastian Stan
♆ crédits : L@eTi
♆ messages : 70

♆ never let me go.


MessageSujet: Re: Alek Volkov : le tueur du Nom :D    Lun 10 Sep - 16:25

Ma chance d'être heureux ◭


Les années filèrent et plus je vieillissais plus je me détachais de ma famille et des tentatives de mon père de me tuer... Mon but dans la vie? Fonder ma famille et quitter celle-ci à tout jamais! Un jour alors que je rentrais chez moi j’entendis des gémissements... J’avais 23 ans et j’avouais me demander si un jour une fille voudrait bien de moi... j’avais par deux fois dragué une fille et réussis à les séduire les deux... mais bien vite elles me trouvaient trop renfermé et trop... rancunier... Si je n’avais pas vraiment été peiné de ces ruptures (car je n’aimais pas sincèrement ces filles), j’avoue qu’elles m’ont mis en doute. Et si je passais à coté de la femme de ma vie a cause ça... Pire si a cause de ça j’étais devenue incapable d’aimer? Heureusement quand je suivis les gémissements pour voir ce qui se passait j’ai eu la confirmation que je n’avais pas à m’inquiéter...

Là devant moi qui s'était visiblement fouler la cheville était assise la plus belle créature que je n’avais jamais vue! Je la vis et une seconde plus tard je sentis mon estomac se crisper... Moi qui n’avais pas peur de grand-chose me sentit bête à ne pas oser lui demander son nom... D’ailleurs ce jour-là je me montrais plutôt gros ours mal léché si vous voulez mon avis. Je lui demande ce qui lui arrive, je me présente même pas et la porte comme un vulgaire sac de pommes de terre jusque chez elle. Oui oui j’ai osé! En même temps pas question d’arriver en retard pour le diner a la maison sinon bonjour la correction du Pater... Cependant cette nuit-là qui suivit ma rencontre avec la jeune fille je ne dormis pas beaucoup... Pire le peu dont je dormis elle avait réussi à envahir mes rêves... Il fallait que je la revoie! Le lendemain je partis donc prendre de ses nouvelles. Non je ne m’inquiétais pas pour elle mais je devais mieux la connaitre! Sauf que visiblement je lui avais pas fait si bonne impression que ça. Elle me claqua la porte au nez et je dus m’excuser auprès de son père pour éviter d’avoir plus d’ennuis. Dommage il me fallait donc rentrer chez moi. C’était sans compter sur mon père qui cette fois encore essaya de m'ôter la vie. Non mais le moment est bien choisi il croit?! Cette fois il ne prit pas la peine de vraiment me cacher son but ... Il m’avait visiblement suivi (il faut dire que la miss s’avérait être une de nos nouvelles voisine... ) et alors que je coupais vers la forêt où je l’avais trouvé et qui séparait nos deux maisons, un arbre comme par magie craqua et me tomba dessus. Dans un sursaut de réflexe j'échappai à l’arbre mais pas au rocher ai coté et me le prix en pleine tête. Avant de perdre connaissance je reconnus la démarche de mon père qui s’en allait tranquillement vers la maison me laissant là pour mort ou presque...


Combien de temps je passais inconscient? Je n’en sais rien mais presque une journée il me semble. À mon réveil j’étais au chaud dans une étable avec un linge mouillé sur la tête et un sérieux mal de crâne. À mes côtés se trouver une fillette qui se mit à hurler à tout le monde que j’étais réveillé. Un grognement puis deux et j'essayais de comprendre ce qui m’arrivait. Alors je la vis entrer et m’apporter un repas. Elle la créature sublime que j’avais ramenée chez elle. Abasourdis-je ne pus que lui demander ce que je faisais ici. Après les explications d’usage je dus passer quelques jours chez eux. Elle s’appelait Anastasia et avait un an de moins que moi. Elle vivait là avec son père et sa jeune soeur... sa mère était morte... Son père visiblement malade. Pour ma part je finis par lui avouer mes relations «compliqué» avec mes parents et mes frère et soeur. Elle avait du mal à comprendre que je puisse haïr mes frère et soeur ou qu’ils puissent jouer de leurs avantages à mes dépend... Sa petite soeur âgée de trois ans était tout pour elle. En effet sa mère était morte en couches et c’est elle qui l’avait élevée comme sa fille. Ses parents n’ayant pas réussi à mener d’autre grossesse à terme entre elle et la petite, elle n’avait jamais connu les «joies» des petits gamins capricieux qui vous dénoncent alors que vous n’y êtes pour rien. Cependant plus on discutait plus on s’entendait bien. Je m’excusais un jour de mon comportement lors de notre première rencontre et elle accepta en souriant de me pardonner. Quand je fus capable de me lever (trois jours après ma chute), je restais le reste de la semaine pour aider son père aux champs en guise de remerciement. De toute façon ma famille ne s’inquiéterait pas de me voir disparaitre une semaine ça m’arrive fréquemment donc bon...

Les mois passent et très vite Anastasia et moi faisons des projets d’avenir. Elle m’aime autant que je l’aime et je vis presque chez eux... Disons que j’y travaille autant que chez moi et que là-bas je me sens tellement mieux! Au bout de quatre mois je l’ai demandé en mariage et une semaine plus tard son père est mort. Alors je m’installe plus ou moins chez elle pour l’aider après ce coup dur. Nos rapports sont tellement «bons» qu’elle finit par tomber enceinte. À l'époque c’était mal vu un enfant avant le mariage mais elle ne le vivait pas si mal que ça. Elle savait que j’allais l’épouser, elle ne doutait pas de moi. Notre mariage était prévu. Un an après nos fiançailles. Mais alors qu’elle était enceinte de cinq mois je fus envoyé au front... La galère! Je n’avais pas le choix je devais partir défendre mon pays et laisser derrière moi ma femme, sa soeur (qui était plus une fille qu’autre chose d’ailleurs), et mon enfant a naitre. J’avais mal au coeur, peur et je priais pour les revoir tous les trois très vite. Lumen, la petite, m’avait promis de veiller sur sa soeur mais tout de même... Je n’aimais pas les laisser seules. J’avais parlé à ma famille de mes fiançailles et de mon départ mais je ne m’attendais pas à ce qu’ils s’occupent vraiment d’elle... C’est donc le coeur gros que je me résous à accomplir mon devoir pour mon tsar...






Dernière édition par Aleksandr L. Volkov le Lun 17 Sep - 17:52, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Aleksandr L. Volkov
♆ never let me go.
avatar


♆ papiers d'identité.
♆ race : vampire
♆ âge : 1147ans
♆ métier : tueur a gage
♆ célébrité : sebastian Stan
♆ crédits : L@eTi
♆ messages : 70

♆ never let me go.


MessageSujet: Re: Alek Volkov : le tueur du Nom :D    Mar 11 Sep - 13:43




Un nouveau départ ◭





La guerre... ce fut horrible il n’y avait pas d'autres mots! La seule chose de positive là-dedans c’est que mon père sans le vouloir venait de m’aider. En m’entrainant à échapper à la mort durant toute la vie il venait de me rendre service... Mais je n’en pouvais plus. Je me sentais tellement faible face à ça. Un jour alors que je venais de boire plus que de raison pour oublier l’horreur de l’attaque du matin, une femme vint et me proposa un deal. Elle devait me sentir plus faible que les autres je suppose et elle n'avait pas tort. en échange de la vie de trois ou quatre de mes «compatriotes» dont je me foutais un peu à ce moment-là... Elle m’offrait la chance de devenir immortel! Si j’avais été sobre j’aurais sans doute refusé ne croyant pas cela possible mais à ce moment-là, la guerre m’avait tellement usé (ça faisait tout de même un an que j’y étais) et l’alcool envahit mon esprit que je finis par accepter. Deux heures plus tard je lui avais amené quatre camarades et elle en avait tué trois pour elle et ses amis... Le quatrième elle n’avait pas attaché a un arbre et après s’être déchiré la peau elle me poussa à boire son sang. Beurk répugnant c’est tout ce qui me vint à l’esprit et ces mes dernières pensées humaines. Avant que j’ai fait ouf elle me transperça de l’épée d’un collègue.

Mais je comprenais doucement ce que cela voulait dire et je ne pus me résoudre à les suivre et dire au revoir à ma vie d’humain à tout jamais. Je trouvais donc une grotte non loin de là et m'y installais... Je continuais à me battre la nuit lorsque le soleil se cachait. La guerre pris un tout autre aspect a mes yeux! Je pouvais me faire poignarder par les épées sans même mourir et aucun de mes adversaires ne pouvait vivre longtemps face à moi! Pire je pouvais me nourrir à volonté sans que ça choque personne! Durant les trois années qui suivirent je devins donc le meilleur soldat bien que pour tous j'étais porté disparut. Et enfin quatre ans après mon départ on me déclara mort et ce fut le signe pour moi que je devais rejoindre Nastasia avant qu'elle n'ai cette lettre... et retrouver ma femme et les enfants! Fou de joie j’y allais persuader de pouvoir leur offrir le même cadeau que celui que j’avais eu... Leur donner l’immortalité! Bon bien sûr les enfants devraient attendre d’être devenue adulte mais qu’importe-t- on vivrait ensemble pour toujours!
C’est du moins ce que j’avais espéré. Car à mon retour chez moi je découvris que la ferme d’Anastasia était occupé par une autre famille et après avoir parlé avec eux j’appris avec horreur qu’on avait retrouvé la chère et tendre baignant dans son sang et celui de notre enfant pas encore né... Lumen il, avait mis dans un orphelinat ayant été retrouvé seulement blessé. On n’avait jamais retrouvé l’assassin... Pour moi bien sûr c’était évident et je partis directement chez mes parents. Là fou de rage alors que tous les autres travaillaient je me battis avec mon père sous les yeux horrifiés de ma mère seul témoin. J’aurais pu le tuer sur-le-champ si je l’avais voulu mais après quelques coups il finit juste par avouer qu’on ne doit pas avoir de bâtard dans la famille et que c’est la raison de son acte ignoble... Alors écoeurer je me détournais pour prendre le temps d’accepter tout ça. Moi qui pensais retrouver une petite-fille de 7 ans et un enfant de quatre ans ainsi qu’une femme merveilleuse je me retrouvais à 27 ans seuls au monde face à l’horreur qu’en la laissant seul fasse à mon père je l'avais tué...

Alors comme mon père le voulait je transformais l’intégralité de ma famille. Mon père en premier... Ma mère ensuite... puis les autres. Les derniers que je transformasse étaient Lyokha. Si j’avais pu ne pas le faire pour lui... Je sentais bien qu’il ne voulait pas être comme moi. D’ailleurs est-ce que je peux lui en vouloir? Mais mon père insistait et Lyokha finit par se plier à sa volonté alors je n’eus pas d’autres choix. Je ne pouvais pas laisser un seul détruire mon plan... pas même lui! Lui a qui au fond j’en voulais beaucoup! Il était le seul que j’appréciais et il savait que j’aimais Anastasia! Il aurait dû prendre soin d’elle en mon absence! Il aurait dû veiller à ce que personne ne puisse lui faire du mal! Mais non au lieu de ça il l’avait laissé seul et aujourd’hui ignorait même qu’elle était morte! Il avait été indigne pour moi...; alors au fond peut-être qu’il le méritait. Je faisais taire les traces de remords encore présent à l’idée de le faire et le transperçais de mon épée après lui avoir fait boire mon sang...






Dernière édition par Aleksandr L. Volkov le Lun 17 Sep - 17:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Aleksandr L. Volkov
♆ never let me go.
avatar


♆ papiers d'identité.
♆ race : vampire
♆ âge : 1147ans
♆ métier : tueur a gage
♆ célébrité : sebastian Stan
♆ crédits : L@eTi
♆ messages : 70

♆ never let me go.


MessageSujet: Re: Alek Volkov : le tueur du Nom :D    Mar 11 Sep - 14:20




La vengeance est un plat qui se mange froid ◭




« Bien peu pressentaient que leur joie serait de courte durée et que, passé l’euphorie révolutionnaire, ils seraient pourchassés comme des traîtres et, pour certains, tout simplement éliminés.  »
Yassaman Montazami

140 ans... c’est le temps que je leur laissais pour profiter de leur vie. Mon père se débrouilla très bien pour une fois et très vite on devint des notables de la société... Pour ma part je le laissais faire ne pensant qu’à une chose... Le jour où je pourrais enfin venger ma douce et tendre! Mais bien sûr rapidement après qu’il soit devenue vampire, je dus faire face à de nouvelles tentatives de meurtre. Ne voulant plus se salir les mains il envoyait des employés faire le travail. Au début ignorant comment tuer un vampire les attaques était simple à déjouer. Mais plus le temps passé et plus il trouvait des gens qualifiés. Même s'ils étaient encore loin de l’être assez.
Ce soir-là c’était le quatrième bal d'hiver organiser par mon père me semble-t-il... Enfin une soirée mondaine parmi tant d'autres. Je n’aimais pas ses soirées car on ne pouvait pas s’amuser ni boire... Il fallait rester digne de notre nouveau rang. Je me contentais donc de saluer les gens aux côtés de mon père. Pourtant aujourd’hui c’est avec plus d’enthousiasme que je le faisais. Hum... oui aujourd’hui c’était le jour! S'il ne connaissait pas de personnes capables de tuer un vampire moi j’en connaissais et ils étaient ravis de m’aider. Bah laissée un vampire vivant en échange d’une famille entière ... Oui ils aimaient cette idée!

Mon père se leva et porta un toast à l’assemblée. Pour ma part je le laisse faire. Très vite les chose s’envenime entre Lyokha et mon père. Les deux... Pfff des fois c’est à se demander si mon père l’aime plus qu’il ne m’aime mais bon. Pour ma part je me contentais de les regarder faire les détestant tous les deux... En 140 ans j’avais eu le temps d’en vouloir à mon cadet! Pire depuis que je l’avais transformé il n’avait aucune limite! Il était devenue le pire monstre de la famille! Mais ce soir ça s’arrêterait! Doucement avec un sourire victorieux je les regardais porter leurs verres à leurs lèvres et boire le mixage. La verveine... Rien de telle pour mettre hors-service un vampire, les chasseurs ne me l’avait bien appris.
Ce fut la panique à la réception quand ils virent toutes la famille s'effondrer. alors gentiment je les ramenais dehors et faisais entrer les chasseurs. Quelques minutes plus tard ils furent tous ligoter par des chaines en argent à des chaises dans une cave de la demeure. Les premiers à se réveiller furent les parents suivis de deux frères et ensuite Lyokha. Le pauvre il ne comprenait rien! Mon père lui ne met pas longtemps à comprendre. en même temps on ne pas tenter toute sa vie de tuer son enfant et s’attendre à ce qu’il ne réplique jamais! Les autres finirent aussi par se réveiller ... Moi je me contentais de me moquer de mono cadet. Ce n’est que lorsque tout le monde fut près de m’écouter que j’ouvris enfin la bouche!

« Bien ! Chers frères, soeurs... Parents ? Maintenant que vous êtes tous réveillés, il est temps de passer aux choses sérieuses ! »

Oui j’allais enfin pouvoir les voir mourir! Les voir payer pour leurs lâchetés et la monstruosité de mon père! Alors pourquoi au fond je sentais un pincement à l’idée de tuer Lyokha qui semblait tant essayer de comprendre la situation? Non lui aussi le mérité! Du moins je devais m’en convaincre et vite!

« Les amis, si vous voulez bien avancer. »

Je laissais entrer les chasseurs. Ils semblaient bien là! Surement heureux de tuer tant de menace pour leur famille.

« Aleksandr, comment peux-tu ! »

« Comment je peux quoi ? Hein ? »

« Tu ne vas pas... »

« Oh que si. »

Comme si j’allais avoir pitié maintenant après toutes ses années à subir ses attaques à lui!

« Aleksandr... Qu'est-ce que... Explique-moi, s'il te plaît... »

Si j’avais pu le rendre à nouveau inconscient à lui! L’entendre me supplier... Mais je n’en pouvais plus de cette vie et si ça l’avait vraiment intéressé il l’aurait compris bien avant! Il doit payer son ignorance volontaire! Même si lui ça me fait un peu mal au coeur...

«Qu'est-ce que quoi ? Pourquoi vous allez tous crever aujourd'hui ? Tu n'as qu'à demander à ton père. »

« C'est à toi que je pose la question, Alek. »

De toute façon ils vont mourir non? Alors pourquoi pas leur dire la vérité? Je soupirais désespéré à l’idée de tout reprendre depuis le début...

« Vois-tu, Lyokha. Père, où devrais-je dire Igor ne m'a jamais porté dans son coeur. Pourquoi ? Parce qu'un homme droit comme lui a fait un écart de conduite. Un homme qui se voulait honnête et de bonne qualité a eu un bâtard d'une autre femme. Ce même homme qui vous aime, il m'a détesté. Depuis que je suis né, il me déteste. Il essaye de me tuer, et il me détruit, dès que j'ai le dos tourné. »


Je les regarde tous essayant de voir si au moins ils sont surpris par mes paroles... Pas tous. Certains savaient peut-être que mon père essayait de me tuer? Non je dois pas devenir parano! De toute façon ils vont bientôt mourir.

« Ce même homme a tenté de me tuer, à plusieurs reprises. Il a tenté d'effacer l'erreur de la nature. Et maintenant qu'il a eu ce qu'il voulait, il ne va pas se gêner pour recommencer. D'ailleurs Igor, l'assassin que tu as envoyé la semaine dernière, il est au fond du jardin, dans un arbre, je crois. »


Hum... oui la semaine dernière. Encore un amateur sauf que lui avait un pieux tout de même mais il était bien incapable de savoir s’en servir le pauvre! Il était cependant très bon! et après avoir gouté je l’avais encastré dans l’arbre! Moment très amusant!

« Mais... Tu es égoïste merde ! On n'a rien fait nous ! On n'a rien demandé ! »

Hum... rien ne fait il en a de bonne lui! C’est justement pour n'avoir rien fait qu’il va mourir! Si au moins il avait pris soin d'Anastasia... S'il avait veillé sur elle et Lumen... Non à cause de lui Anastasia est morte et Lumen à finir sa vie comme ma mère biologique... Enfin jusqu’à ce que je la retrouve et qu’elle disparaisse à nouveau ... Volatilisé.

Puis lui qui passait son temps à profiter du cadeau que je lui ai fait... Il vivait se foutant complètement de mon devenir... Il m’énervait là...

« Rien demandé ? Toi le premier, tu demandes du sang. Un peu plus, tous les jours. Toi et tes frères, tes soeurs. Tous. Vous volez des vies, pour votre bon plaisir. Vous n'êtes que des erreurs de la nature. »

« On peut apprendre Aleksandr ! Je te jure qu'on peut le faire ! »

Hum... apprendre ils étaient mignons! Moi avec le temps j’avais appris à ne plus tuer mes victimes à chaque fois... J’avais appris à me faire discret... Eux... Bah ils se comportaient comme des nouveau-nés perpétuels...


« Non. »

« Alors parti, part avec ta fiancée, Nastasia, tu n'auras rien à craindre de père, ni de nous ! »

Je Lancé un regard meurtri à ma soeur qui avait osé parle d’elle! Je me crispais puis sans prévenir la chopait par les cheveux!

« NON ! »

« Qu'en est-il, de Nastasia ? Pourquoi est-ce que tu réagis comme ça, Aleksandr ? Y'aurait-il des non dits dans la famille ? Profites-en, je te jure que j'emporterai le secret jusque dans la tombe. »

Tient ça l'intéresse ça maintenant? Si ça l’avait intéressé elle serait sans doute toujours en vie! Elle m’aurait donné un merveilleux enfant et aujourd’hui on serait une vraie famille! L’emporter dans la tombe il ne sait pas combien il dit vrai! Je vais le massacrer! Et je la vengerais! Ma douce et tendre Nastasia... Ma très chère petite femme...

« Demande à Igor. Demande a cet homme qui l'a tuée. Demande-lui à quel point ça lui a fait plaisir, de la vider de son sang pendant que j'avais le dos tourné. Demande-lui. »

«Et puisque ce n’est pas sur vous que j’ai pu compter pour la protéger! Puisque qu’aucun d’entre vous ne s’en est préoccupé! Vous autres je m’y attendais... Mais toi Lyokha je dois avouer que j’avais un peu espoir... Je m’étais trompé sur ton compte... Tu les as laissé mourir elle est mon enfant à naitre... Même Lumen s’est retrouvé seule! »


Je me lassais de cette conversation...

«Ils sont à vous les gars allez-y... mais je veux les deux vieux... eux je m’en occuperais»

Alors un cri à vous arracher les tympans retentit... Est-ce aussi fort que les cris que je poussais sous les corrections de mon père a cause d’eux? Ma soeur hurlait de douleur quand le chasseur lui arracha les dents une à une... Lyo se déchaina... mais réagissait-il ainsi pour moi? Et ses cris aussi horribles fut-il est-il pire que celui d’une femme qui sait qu’elle va mener son bébé à la mort en mourant elle-même? Moi je souris en entendant ce cri tant il était pour moi bénéfique! Elle souffrait tous mes maux et voyait avant sa mort combien ma vie avait dur!

. « NON ! Sale chien ! Je te jure que je te crève ! Ordure ! »

Alors tout se passa très vite... Lyo réussit à défaire ses liens et se jeta sur celui d’un des autres... Mon réflexe? Me jeter sur mes parents pour être sûr que leur lien reste intact! Hors de question qu’ils s'échappent les chasseurs n'ont qu’à gérer le reste!

Une sacrée lutte a commencé! D’ailleurs je ne n’y a pas vu très clair non plus... Mais quand le calme était revenu trois de ma famille avait pris la fuite... dont Lyo et les chasseurs vérifiaient que les liens des autres ne lâchent pas à leur tour... Alors le carnage pouvait reprendre! Yeka fut la première... La torture dura sur chacun d’entre eux... Allant du feu à l’argent et tous finir un pieux dans le coeur... Mes frère et soeur y passèrent en premier car je voulais que mes parents voient tout! Puis vint le tour de ma mère...
Devant mon père je lui arrachais ses crocs et la clouais à la chaise avec des clous argent. Je finis par l'immoler vivante!

-Voilà les hurlements que tu aurais dû pousser pour moi mère... Tu les auras poussé avant ta mort tout de même!

Je me tournais alors vers Igor... Il savait qu’il ne pourrait pas survivre... Moi pour ma part j’avais assez vu sa sale tronche... Alors après lui avoir fait boire quelques gouttes d’eau bénite histoire de l’entendre hurler lui aussi je lui mis le feu... Quand tout cela fut fini, je n’avais plus que deux frères et une soeur... Et c’était quand même trop...


Hum... les années passèrent... Après cette nuit je décidais de me reconstruire une autre vie! Ma famille avait payé et ceux qui avaient survécu le payeraient un jour... Pour ma part j’ai passé assez de temps en Russie. Aussi quand l’occasion s’est présenté c’est avec joie que je suis partis sur Anarkia!




Dernière édition par Aleksandr L. Volkov le Lun 17 Sep - 19:42, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Aleksandr L. Volkov
♆ never let me go.
avatar


♆ papiers d'identité.
♆ race : vampire
♆ âge : 1147ans
♆ métier : tueur a gage
♆ célébrité : sebastian Stan
♆ crédits : L@eTi
♆ messages : 70

♆ never let me go.


MessageSujet: Re: Alek Volkov : le tueur du Nom :D    Lun 17 Sep - 17:46




Une nouvelle vie ◭




Anarkia... Bien sûr avec le temps il est vrai que la vie sur terre devint compliquée. Toujours aussi amusant de chasser les humains! Mais tellement plus compliqué d’éviter les chasseurs... Non il n'y a pas à dire il était peut-être temps pour nous de quitter ce monde. Mais pour aller où? Ce fut la question que les gens se disant important et appartenant à mon espèce (entre autres) se posèrent. Il leur fallut du temps d’ailleurs pour trouver ce fameux monde. Pour ma part j’avais appris à me faire discret après le meurtre de ma famille, mais quand la décision tomba qu’il fallait tout quitter je le pris avec soulagement et fut parmi les premiers à me rendre à ce fameux portail magique! On prenait la fuite... J’avoue ne pas aimer cette idée mais ce monde nous promettait aussi de vivre pleinement notre rang sans censure d’aucune part! Je pourrais enfin être un vampire à part entière sans avoir besoin de jouer les humains classiques ! Et ça c’était une chose non négligeable! Depuis un moment j’avais pris l’habitude d'errer sans vrai but...
Maintenant que ma femme était vengée... Vous me diriez pourquoi ne pas reprendre une nouvelle vie et reconstruire quelque chose de durable? Je vous répondrais ceci. Tout d’abord Anarkia est une solution pour moi de recommencer une nouvelle vie! Je compte bien reconstruire ma vie et en faire une chose des plus solides! Pour ce qui est de l’amour... Non je ne veux pas me relancer dans cette épreuve! Pourquoi revivre ça alors que chaque fois que je poserais mon regard sur la femme en question je ne verrais que le fait qu’avec elle je ne pourrais avoir d’enfant... Je ne verrais en elle que ma chance perdue avec Nastasia. Oui peut-être n’ai-je pas fait mon deuil il est vrai... Peut-être ne veux-je pas faire mon deuil! Non pour l’instant l’amour pour moi se résume à des nuits sans lendemain avec des vampires ou des femmes dont la nuit en question sonne la fin de leur vie! Car oui j’avoue adorer boire leurs sangs après l’acte... Hum... un moyen pour qu’elles soient à jamais mienne!
Mais revenons en ont mes moutons! Je vous ai dit vouloir construire une nouvelle vie! En effet tout ce temps j’avais vécu sur la fortune de mon père. Maintenant je devais me créer tout seul une place dans cette société. Et hors de question de repartir de tout en bas... Non je ne voulais pas redevenir simple fermier... Hors de question de recommencer à faire ce travail déshonorant pour moi! Non hors de question de refaire quoique se soit qui me rappel le passé! Je voulais de l’argent mais plus encore! Je voulais être libre d’être moi! Quoique j’eusse du mal à comprendre pourquoi devoir séparer les quatre races je trouvais ma voix. Je devins tout d’abord simple tueur à gages!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Aleksandr L. Volkov
♆ never let me go.
avatar


♆ papiers d'identité.
♆ race : vampire
♆ âge : 1147ans
♆ métier : tueur a gage
♆ célébrité : sebastian Stan
♆ crédits : L@eTi
♆ messages : 70

♆ never let me go.


MessageSujet: Re: Alek Volkov : le tueur du Nom :D    Lun 17 Sep - 19:22




D'hier a aujourd'hui ◭


Ainsi je tuais à volonté! Je pouvais laisser libre cours à mon côté sadique! Je massacrais sans pitié aucune! Et ce métier payait bien! D’ailleurs comme je n’hésitais pas à prendre des risques je dois avouer que les demandeurs n’hésitaient pas à payer eux! très vite je me fis mon petit pactole. Tout se passait bien jusqu’à ce qu’un jour mon président vînt me voir. Oui il avait une proposition fort alléchante à me faire. Il avait visiblement entendu parler de moi. Par quel moyen? Je l’ignore et je m’en fous en plus! Toujours est-il qu’il avait un travail qui pourrait peut-être m'intéresser... Devenir le tueur à gages de l’État...
Ce métier était fait pour moi paraît-il! Je pouvais toujours tuer et torturer mais le mieux c’était que ça serait en accord avec la loi! Oui bon je ne suis pas réputé pour aimer être en accord avec la loi mais le salaire est très bon et les victimes de très bon choix! Le seul détail était que je devais garder ce métier secret! Aux yeux du peuple je devais rester un homme d'affaires classique, un tueur à gages reconvertis en simple homme d'affaires. L'état ne voulait en effet pas que son peuple sache qu’il exécutait des personnes quand les affaires étaient sensibles. Voyant là un bon moyen d’entrer dans la société je finis par accepter. Ainsi je devins le tueur à gages de mon président! Si ce n'est pas beau la vie!

Je m’installais donc dans la capitale dans une très belle maison que j’avais achetée. Régulièrement j’organisais des soirées mondaines où des journées mondaines tout dépendait et dès où le président avait besoin de moi ben je partais en vadrouille à la recherche des proies! Oui car pour moi elles étaient non pas de simple victime mais des proies! La chasse durait parfois longtemps et pour moi c’était un véritable jeu! Bien souvent je donnais l’illusion à ces personnes qu’elles allaient son sortirent alors qu’il n’en était rien! Lire la peur dans leurs yeux était exaltants! Je ne vous raconte même pas quand je lisais la colère mélangée au désespoir! Mon côté sadique se surdéveloppa d’ailleurs au fil des années où j’exerçais ce métier! Très vite d’ailleurs le président me confia les proies de plus en plus difficiles à avoir! Oh bien sûr je n’en sortais pas toujours indemne de ses chasses. Des fois j’étais blessé ... Mais étant allé a bonne école avec mon père je m’en sortais toujours... Du moins jusqu’à présent. Tout au plus je gardais une ou deux cicatrices... Rien de bien méchant!

Ma vie est donc tranquille, sans attache ou presque. En fait je fais exprès de ne garder que peu d’attache mais je dois avouer qu’il y en a une en particulier dont je prends soin... Oh oui car cette attache a le don de m’amuser! C’est une femme et elle se nomme Satine. Un vampire tout comme moi. Un vampire pour qui j’ai contribué à sa transformation d’une certaine façon. Oui enfin très indirectement car c’est mon petit frère qui l’a transformé et comme j’ai transformé mon petit frère enfin... Elle est du genre terrible! Chaque fois que l’on se voit j’ai droit à mes insultes et autres... Mais le plus drôle dans tout ça c’est qu’à force de la connaitre j’ai appris à lire dans son dégout! Oui vous ne me croirez peut-être pas mais elle m’aime! Enfin tout du moins elle a fondu pour moi! Tout à commencer quand elle a entendu mon nom. Sa haine était plus qu’inexpliqué j’ai d’abord cherché si j’avais pu lui faire du mal durant une de mes missions mais non. Alors après une conversation houleuse j’appris la vérité sur sa transformation! Ainsi c’est à cause de mon frère qu’elle était vampire! Et elle l’avait aimé ça je l’ai compris rien qu’à sa façon de le haïr! elle le haïssait au moins autant que moi voir plus! Seul un amour très fort pouvait amener tant de haine! Je ne connais pas le pourquoi du comment il l’a transformé mais il a fait une terrible erreur. Toujours est-il que de savoir ça provoqua en moi un terrible intérêt pour la jeune fille! Oui quoi de mieux que de voler cette conquête à mon frère! après tout lui m’a privé de mon premier bonheur! Mais ça y est je l’ai conquise maintenant! Je sais que ce n’est plus qu’une question de temps! Elle me hait presque autant que toi mon frère tant me voir referait presque battre son coeur! Elle est belle c’est vrai! Mais tu as toujours eu bon gout... Elle a du caractère aussi et ce n’est pas pour me déplaire... Je ne la lâcherai pas tant qu’elle ne m’aura pas cédé! *-* Après? L’avenir nous le dira...





Fin ◭




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Satine A. Blackwood
♆ never let me go.
avatar


♆ papiers d'identité.
♆ race : Vampire.
♆ âge : 745 années.
♆ métier : Secrétaire d'État.
♆ célébrité : Natalie Dormer.
♆ crédits : MACK.
♆ messages : 96

♆ never let me go.


MessageSujet: Re: Alek Volkov : le tueur du Nom :D    Mar 18 Sep - 13:51

    Parce que j'ai eu droit à mon paragraphe? *-*

    Merci tout d'abord d'avoir pris ce personnage, mon louloup!
    J'adore, j'adore, j'adore! Mais tu sais que moi, tes excès de création sadique et malsaine, j'en suis amoureuse - tout comme Satine l'est de ton Aleks, d'ailleurs Wink.

    J'ai lu, j'ai dévoré, j'ai adoré!
    Pour moi, il est inévitable que tu sois admis dans notre asile, mon lapinou en sucre <3.

    Ne reste plus que l'avis des autres, mais pour moi... C'est du 100% Volkov de première qualité! Very Happy

_________________
Spoiler:
 





    Phèdre (Acte I, scène III) - Racine
    Quand tu sauras mon crime,
    et le sort qui m'accable
    Je n'en mourrai pas moins,
    J'en mourrai plus coupable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Theodore Volkov
♆ tell me, would you kill...
avatar


♆ papiers d'identité.
♆ race : Vampire (de Samael).
♆ âge : 1143 ans (et fou amoureux de Samael).
♆ métier : Fouteur de m**** (et amant de Samael à plein temps).
♆ célébrité : H. Christensen
♆ crédits : awake.
♆ messages : 515

♆ tell me, would you kill...


MessageSujet: Re: Alek Volkov : le tueur du Nom :D    Mar 18 Sep - 16:20

BON. Rien à redire sur ta fiche, je ne peux qu'approuver mille fois ce qu'a dit Satine, c'était un régal ! Pour moi, tu as parfaitement bien compris qui était Aleksandr, dans son caractère. Pareil pour son histoire : je n'ai relevé aucune incohérence, et c'est là l'exacte idée que je me faisais de lui ! C'est donc avec plaisir que je te valide bro' ! I love you

L'ancien passe après moi.

_________________

- I LOVED YOU SO MUCH, AND NOW IT HURTS SO BAD -
falling out of love is hard, falling for betrayal is worse, broken trust and broken hearts, i know. and now when all is done there is nothing to say, all we had is gone. tell them I was happy, and my heart is broken, all my scars are open, tell them what i hoped would be impossible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

L'Ancien
♆ never let me go.
avatar


♆ papiers d'identité.
♆ race : La tienne ?
♆ âge : Plus vieux que toi...
♆ métier : Te surveiller.
♆ célébrité : Red moon
♆ crédits : awake.
♆ messages : 147

♆ never let me go.


MessageSujet: Re: Alek Volkov : le tueur du Nom :D    Mar 18 Sep - 16:25



Validation.


Tu es officiellement validé par un membre du staff, ALEKSANDR L. VOLKOV, tu rejoins par conséquent le groupe VAMPIRE. Tu vas recevoir ta couleur et ton rang sous peu - quand le légume qui vient de te valider se bougera pour - mais en attendant, tu peux commencer à poster un peu partout dans le forum. Déjà, tu peux courir te recenser dans les différents registres : bottin des avatars, logement, métier de ton personnage ect. Ceci fait, tu peux venir ouvrir une fiche de liens, par ici. Par la suite, on t'invite à ouvrir un carnet pour tes divers rps, histoire de tenir au courant tout ce beau monde, et c'est par . Finalement, si tu as des questions ou quoi que ce soit à nous demander, tu peux le faire ou par message privé, ou en postant ici. N'oubliez pas non plus que pour rp par ici, il faut poster l'entête de rp au début de ce dernier, pour faciliter le boulot au staff (interventions, et autres) qui est disponible ici. Bon jeu, sur Anarkia !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anarkia.lebonforum.com

Aleksandr L. Volkov
♆ never let me go.
avatar


♆ papiers d'identité.
♆ race : vampire
♆ âge : 1147ans
♆ métier : tueur a gage
♆ célébrité : sebastian Stan
♆ crédits : L@eTi
♆ messages : 70

♆ never let me go.


MessageSujet: Re: Alek Volkov : le tueur du Nom :D    Mar 18 Sep - 17:37

Trop contente!!!! Merci Very Happy et heureuse d'avoir capter le personnage Very Happy Merci encore Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


♆ papiers d'identité.



MessageSujet: Re: Alek Volkov : le tueur du Nom :D    

Revenir en haut Aller en bas
 

Alek Volkov : le tueur du Nom :D

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tralïn- guerrier nomade grand tueur d'orque
» [Quête] Tueur psychopathe à Delirium City
» Nouvelle skin de Tueur Pro
» ALERTE ! VACCIN TUEUR OBLIGATOIRE !
» Hazar Erunak, tueur ou médecin?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A N A R K I A :: Le commencement :: Rejoindre les Terres :: Ceux qui sont avec nous-